Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2713 du 25/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Eglise évangélique du réveil: Le grand collège des pasteurs confirme le limogeage de Kpan René
Publié le mardi 25 septembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

«Le chapitre Kpan René s’est refermé à la tête de l’Eglise évangélique du Réveil de Côte d’Ivoire (Eerci). Il n’est plus le président de l’Eerci et ne peut plus agir au nom de l’Eglise». C’est la mise au point que le grand collège des pasteurs et fondateurs de la dite église ont animé hier lundi 24 septembre 2012, au temple Jérusalem, siège de l’Eerci à Yopougon Attié, non loin des locaux de l’Inspection du travail. C’est le Secrétaire général de l’Eerci, le Pasteur Zamblé Germain qui a, d’entrée, précisé que l’Eglise évangélique du Réveil de Côte d’Ivoire (Eerci) existe bel et bien avec sa direction et son patrimoine. Elle n’a jamais été dissoute. Car le pasteur Kpan René, dit-il, a échoué dans sa tentative de violer les textes de l’église, pour remplacer illégalement l’Eglise évangélique du Réveil de Côte d’Ivoire (Eerci) par l’Eglise évangélique du réveil internationale (Eeri). Aussi a-t-il rappelé qu’au terme de l’assemblée générale du 21 juin 2012, c’est le pasteur Kouassi N’Dri Benoît qui a été élu président à la tête de l’Eerci. Ses propos ont été confirmés par les anciens, les révérends Blé Daniel et Oualai Douoson Martin, co-fondateur de l’Eerci avec le Révérend Jean Glao. Ils ont dénoncé dans leur déclaration : «la mauvaise gestion, la tentative de confiscation du patrimoine et la dictature de Kpan René», avant de déclarer solennellement que : «Le pasteur Kpan René a trahi l’Eglise évangélique du Réveil de Côte d’Ivoire (Eerci). Tous les pasteurs, les membres fondateurs et toute l’église lui ont retiré leur confiance». Et que par conséquent, il ne pouvait plus agir au nom de l’Eerci. D’autant plus qu’une procédure judicaire a été engagée contre lui devant les tribunaux. Leurs propos ont été corroborés par le fils du fondateur Jean Glao (rappelé à Dieu en décembre 1988) Glao Aquillas qui réside en Allemagne. Et qui est venu spécialement pour confondre le pasteur Kpan René, à l’occasion de ce point de presse. Pour lui, l’ex-président déchu «a travesti la vision de l’Eglise et fait de l’imposture en tentant de confisquer l’Eerci et de s’en emparer pour en faire un ministère personnel». Et d’indiquer que le pasteur Kpan ayant démissionné pour créer «l’Eglise évangélique du réveil internationale (Eeri)» qui est une entité totalement différente, il ne fait plus partie de l’Eglise évangélique du Réveil de Côte d’Ivoire (Eerci).

K. Kouassi Maurice

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires