Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2714 du 26/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Sit-in du 4 octobre 2012 à la Cathédrale du Plateau : La Jfpi mobilise ses troupes
Publié le mercredi 26 septembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Front populaire ivoirien (Fpi) ne baisse pas les bras. Malgré sa décapitation envisagée par le pouvoir Ouattara. Sa jeunesse va tenir un sit-in le 4 octobre 2012 à la Cathédrale du Plateau. «Rien, absolument rien ne va altérer notre ardeur et notre détermination, à lutter contre la dictature, la barbarie et la répression instaurées en Côte d’Ivoire par les hommes armés du régime Ouattara», ont dit les militants. Cet esprit de résistance et de combativité est la source de motivation de la jeunesse du Fpi. Dont le secrétaire national par intérim, Koua Justin est le fer de lance. Ce jeune leader a décidé d’amener la jeunesse de son parti et la jeunesse ivoirienne, à prendre conscience de l’état de déliquescence, de concussion, de morosité, d’affaissement, de corruption, de mal gouvernance dans lequel est plongé la Côte d’Ivoire depuis l’arrivée au pouvoir de Ouattara en avril 2011. Pour dénoncer les agissements et actes de déstructuration de l’Etat, Koua Justin et la jeunesse du Fpi ont décidé de braver la peur et les représailles des Frci. En prévoyant de tenir un sit-in le jeudi 4 octobre 2012 devant la Cathédrale Saint-Paul du Plateau, afin d’interpeller les dignitaires religieux sur les dérives du régime Ouattara. Toutes les chancelleries présentes en Côte d’Ivoire, l’Onuci et les autorités ivoiriennes ont reçu des courriers leur annonçant la tenue de ce sit-in hautement pacifique et démocratique. Ceci pour assurer la sécurité des jeunes ivoiriens qui viendront nombreux, crier leur ras-le-bol face à la dictature qui s’installe en Côte d’Ivoire. Pour réussir ce pari, Dassé Désiré, membre du bureau national de la jeunesse du Fpi, a entrepris des tournées de mobilisation dans le district d’Abidjan. Durant des jours, les jeunes de la fédération Abidjan sud regroupant les communes de Marcory, de Port-Bouët, de Koumassi et de Treichville, ont reçu la visite de ce missionnaire du bureau national de la Jfpi. Il en a été de même pour les jeunes d’Abidjan lagunes comprenant les communes de Cocody, de Bingerville, d’Adjamé, d’Abobo et d’Attécoubé. Dassé a invité les jeunes de son parti et au-delà, ceux des autres partis politiques à sortir massivement afin d’attirer l’attention des religieux sur les nombreux crimes, assassinats, enlèvements, arrestations arbitraires dont sont victimes, les proches du président Laurent Gbagbo depuis plus d’un an. L’envoyé du bureau national, a exhorté les jeunes à envahir dans la discipline et la paix la Cathédrale Saint-Paul du Plateau. Il leur a interdit d’emmener avec eux sur le lieu du sit-in des objets dangereux et suspects. Car il s’agit d’une manifestation pacifique et démocratique. En outre, il ne faut surtout pas donner de prétexte aux hommes de Ouattara pour violenter les manifestants. Les jeunes ont reçu cinq sur cinq le message de l’envoyé de Koua Justin. Ils sont déterminés et prêts pour réussir le pari de la mobilisation.

Fabrice Tété

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires