Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 909 du 4/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Eliminatoire Can 2013/ Avant Sénégal-Côte d’Ivoire - Les marabouts sénégalais en renfort
Publié le jeudi 4 octobre 2012  |  Le Mandat


Football/
© Abidjan.net par atapointe
Football/ éliminatoires CAN 2013: Les éléphants de Cote d`Ivoire affrontent les lions du Senegal au stade FHB
Samedi 08 Septembre 2013. Stade Felix Houphouet Boigny. Les Eléphants de Cote d`ivoire oppose au Sénégal


 Vos outils




Le match retour entre frères sous-régionaux s’annonce très difficile. Battus par le score de 4-2, les Sénégalais veulent créer la surprise. Ce faisant, tous les moyens leur seront utiles.

Selon les estimations de la fédération ivoirienne de football, les Ivoiriens qui vivent au Sénégal sont estimés à plus de 10.000 personnes. Et, le message de la fédération est sans évoque, il faut que les compatriotes se déplacent pour pousser les Eléphants à la victoire. Un match qui s’annonce très difficile pour les ‘’nôtres’’. On a encore en mémoire le match aller du 9 septembre 2012 dernier, au stade Félix Houphouët-Boigny. Les supporters des Lions étaient venus massivement, tambour et tam-tam en main pour soutenir leur équipe. A contrario, les Ivoiriens doivent envahir le stade Léopold Sédar Séngho de Dakar. En outre, le Comité national des supporters des Eléphants (Cnse) s’active pour permettre aux Ivoiriens de se rendre en terre sénégalaise. Seul bémol, c’est la hausse des prix des vols aériens. Les prix ont doublé en espace des deux semaines. 551.000 FCFA, c’est le montant d’une compagnie de la place pour aller au Sénégal dans la semaine du 08 au 13 octobre 2012. Une somme exorbitante, qui pourrait empêcher bon nombre d’Ivoiriens de se rendre au Sénégal pour pousser les Eléphants. C’est pas un secret de polichinelle. Les Sénégalais sont des spécialistes du phénomène de maraboutage. Au Sénégal, c’est la grande particularité. Quand les sportifs doivent jouer des matchs capitaux, ils doivent nécessairement faire des prières pour demander au Tout puissant de leur aider dans leur tâche. Ce sont des gestes normaux à l’égard de Dieu. Mais voilà, bien souvent, ces actions s’entremêlent de mystification. Le cas le plus fréquent est la manifestation de fétiches lors des compétitions de lutte. Des poudres, eaux, de l’encens et surtout des formules incantatoires sont récitées pour intimider l’adversaire. Le 13 octobre prochain, les marabouts selon de nombreux sites sénégalais ont été appelés pour essayer de vaincre les Eléphants. Intimidation ou prière divine pour défaire nos pachydermes? La vérité c’est que les marabouts seront de la partie. Fort heureusement, Dieu appartient à tous. Les Ivoiriens seront donc confrontés à des Lions, qui seront galvanisés par leur public. Le seul vrai pari à relever sera le talent intrinsèque, la valeur et surtout l’expérience des deux équipes. La Côte d’Ivoire est favorite et a l’habitude de ce genre de compétition. En plus, les coéquipiers de Didier Drogba ont évolué dans tous les stades, devant plus de 80.000 spectateurs sans trembler. Le match contre le Sénégal, sera donc une routine pour les Eléphants.

MAURYTH GBANE

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment