Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4245 du 13/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Sport

Sénégal - Côte d’Ivoire (3ème tour éliminatoire de la CAN 2013) : Eléphants, barrissez !
Publié le samedi 13 octobre 2012  |  Notre Voie


Football/Éliminatoires
© Abidjan.net par Liz Paba
Football/Éliminatoires CAN 2013: Dernière séance d`entrainement des éléphants de Côte d`Ivoire avant le match contre le Sénégal
Vendredi 12 Octobre 2012.Stade léopold Sedard Sengor de Dakar. Les ivoiriens ont éffectué leur dernière serie d`entrainement avant le match retour comptant pour les qualifications pour la CAN 2013 contre le Sénégal


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Fini le folklore habituel d’avant match marqué par les déclarations tonitruantes, tapageuses, place maintenant au jeu. C’est en effet l’heure de vérité pour Sénégal- Côte d’Ivoire comptant pour le match retour du 3ème et dernier tour des qualifications de la CAN Orange 2013 de football.

Ce samedi, à 18h30 GMT, le stade Léopold Sédar Senghor de Dakar va bouillonner et pour cause. Les Lions de la Téranga disputent une rencontre capitale contre les Eléphants de Côte d’Ivoire. Enjeu ? Arracher le ticket qui donne droit à la participation à la 29ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football qu’accueille le pays Arc-en- ciel en janvier prochain.

Battu 4-2 le 8 septembre dernier à Abidjan, l’équipe sénégalaise n’a cessé de clamer qu’elle est en mesure de barrer la route de la CAN à la Côte d’Ivoire. Une opinion largement partagée par la population qui attend que les Lions de la Téranga se qualifient pour Afrique du Sud 2013 afin d’avoir l’occasion d’effacer le douloureux souvenir de la CAN 2012 complètement ratée. Le Sénégal, en dépit de ses vedettes, était en effet piteusement sorti au premier tour sans enregistrer la moindre victoire. Surpris par la Zambie en match d’ouverture, il n’avait pu redresser la barre par la suite contre des équipes présumées être à sa portée.
L’espoir, dit-on, fait vivre. Et les Sénégalais espèrent s’offrir les Ivoiriens ce soir pour prendre la route de l’Afrique du Sud. « Nous abordons ce match comme tout autre match. C’est clair que nous voulons la victoire et on ira la chercher. Ce n’est pas celui d’en face qui nous impressionne. Je ne connais pas la pression. Si Dieu le veut, nous allons décrocher la qualification pour tout le peuple », a soutenu jeudi Demba Bâ, l’un des attaquants vedettes de l’équipe. (In Galsenfoot.com). Moussa Sow, l’autre arme de la division offensive des Lions de la Téranga, meilleur artificier 2011 de la Ligue 1 française, embouche la même trompette. « Nous allons mouiller le maillot pour nous qualifier. Nous mettrons en exergue nos qualités pour répondre présents », a-t-il clamé le même jour à l’issue d’une séance d’entraînement.
Dans le camp sénégalais, l’on mise principalement sur l’efficacité des attaquants pour faire la différence. Joseph Koto, le sélectionneur, a essayé à l’entraînement le duo Papiss Demba Cissé- Demba Bâ, tous deux sociétaires du club anglais de Premier league Newcastle. Les Lions de la Téranga ont également deux autres attaquants de valeur que sont Moussa Sow (Fenerbahçe) et Dame Ndoye (Lokomotiv Moscou). Le jeune Moussa Konaté (FC Krasnodar, Russie) qui a fait sensation lors des Jeux olympiques de Londres est également une solution intéressante.
Si les Lions ont les moyens de bousculer l’arrière- garde ivoirienne, auront-ils les armes nécessaires dans le secteur médian pour empêcher les Eléphants de dérouler leur jeu ? On en doute car en raison de l’option offensive choisie, ils seront contraints de se porter en avant, donc de se découvrir. A Abidjan, avec joueurs en milieu de terrain, ils avaient longtemps embêté le pays hôte avant de craquer dans la dernière demi- heure. Ce secteur moins étoffé La question est d’autant plus importante que cette fois, il s’agira non pas de limiter les dégâts mais d’aller de l’avant pour marquer le maximum de buts. Il va s’en dire que les Sénégalais vont se découvrir. Ce dont pourraient profiter les Ivoiriens pour placer des banderilles.

Plus d’un observateur avisé le dit, Sénégal- Côte d’Ivoire, ce sera la fougue de la jeunesse, l’enthousiasme des Lions de la Téranga contre la grosse expérience des Eléphants. « Je pense qu’il faudra beaucoup de solidarité aux Eléphants. C’est une équipe mature qui a l’habitude de ce genre de match. Il ne faudra pas répondre aux provocations parce qu’il est sûr que les Sénégalais vont chercher à les provoquer pour qu’ils perdent de leur self- control. Il ne faut pas tomber dans ce piège. Pour le reste, je pense que les Eléphants peuvent s’en sortir », commente Kaé Oulai, membre de la Direction technique nationale.
Ce soir, Didier Drogba et ses coéquipiers- qui se sont abstenus de déclarations fracassantes pour ne se concentrer que sur leur sujet- ont l’obligation de montrer sur le terrain que la Côte d’Ivoire est la première nation africaine au classement FIFA. Le sociétaire de Shangai Shenua, Gervinho, Koné Arouna, Max Gradel, Zokora Didier, Boka Arthur, Yaya Touré et autres doivent barrir.

Roger Okou Vabé

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment