Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2677 du 30/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Sport

CAN 2013 / Poule D à la loupe - Pourquoi l’Algérie est un gros morceau
Publié le mardi 30 octobre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le tirage au sort de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2013 a eu lieu le mercredi 24 octobre à Durban en Afrique du Sud. La Côte d’Ivoire a hérité du groupe D, en compagnie de la Tunisie, du Togo et de l’Algérie. Aujourd’hui, l’IA passe à la loupe l’équipe de l’Algérie.

L’Algérie a manqué la Coupe d’Afrique des nations 2012 en Guinée Equatoriale et au Gabon, après son sacré coup en 2010 à Cabinda en Angola face à la Côte d’Ivoire. Ce quart de finale perdu par les Eléphants, managés à cette époque par Vahid Halilhodzic, reste encore vivace dans l’esprit de nombreux sportifs ivoiriens. Au mois de janvier prochain, les deux équipes seront face à face pour la 20e confrontation. Classée 24e mondial et deuxième africain, l’Algérie négociera un ticket pour les quarts de finale de la CAN 2013 dans la poule D que pilote la Côte d’Ivoire, 16e mondial et premier africain. Les 19 oppositions antérieures ne plaident pas en faveur des Eléphants. Ce sont les Fennecs d’Algérie qui mènent le bal. La première rencontre entre les deux équipes remonte en juillet 1965, lors des jeux africains à Brazzaville au Congo. A deux reprises, les Fennecs avaient terrassé les Eléphants (1-0 ; 2-0). Mais le 12 janvier 1968, en phase finale de la CAN en Ethiopie, la Côte d’Ivoire dynamitait l’Algérie sur le score sans appel de 3-0. Il a fallu attendre 15 ans pour qu’Ivoiriens et Algériens se retrouvent dans une série de matches amicaux, quatre au total. L’Algérie s’impose tour à tour, chez elle en 1983 (3-0), les 11 et 14 décembre 1986 (2-1 ; 2-1). La Côte d’Ivoire accueille un seul match amical à Abidjan, dans cette série. C’était le 1er janvier 1985. Les Ivoiriens concèderont le nul (1-1). Le 13 mars 1988, Fennecs et Eléphants se retrouvent en phase finale de la CAN. Ils coupent la poire en deux dans leur poule (1-1). En éliminatoires de la coupe du monde 1990, la Côte d’Ivoire coince Abidjan le 11 juin 1989 devant à l’Algérie (0-0), au match aller. Au retour, les Algériens domptent les Ivoiriens à Annaba (1-0).Le 5 mars 1990 à Alger, lors de la phase finale de la CAN, l’Algérie dynamite encore la Côte d’Ivoire(3-0). Deux ans plus tard, au Sénégal, lors de la CAN 92, grâce à Gadji Céli, Abdoulaye Traoré, Gouamené Alain et autres Didier Otokoré, les Eléphants ramènent sur terre leur éternel bourreau. Sous la houlette de Yéo Martial, les futurs vainqueurs de la CAN 92, la seule remportée par la Côte d’Ivoire jusqu’à ce jour, dominaient les Fennecs, d’entrée sur le score de trois buts à zéro. Le 16 avril 1993, les champions d’Afrique, partent en conquérants à Alger. Ils accrochent les Algériens en qualification de la coupe du monde 1994 (1-1) lors du match aller. Le 18 juillet de la même année, les Ivoiriens s’imposent au match retour à Abidjan (1-0). Fennecs et Eléphants se neutraliseront en match amical à deux reprises à Libreville au Gabon, respectivement le 26 novembre 1995 (0-0) et le 2 décembre 1995(0-0). La plus lourde défaite des Eléphants face aux Fennecs intervient le 6 octobre 1996 à Alger en éliminatoires de la CAN. Au match aller, les Algériens dans un beau jour, font exploser les Ivoiriens (4-1). Au retour à Bouaké, le 22 juin 1997, la Côte d’Ivoire s’impose difficilement (2-1). Le 24 janvier 2010 à Cabinda, Ivoiriens et Algériens se retrouvent pour une 19è confrontation. Jusque-là, ils étaient à égalité parfaite : six victoires chacun pour six matches nuls. Conduite par Didier Drogba et Yaya Touré, la Côte d’Ivoire était donnée favorite. Mais l’Algérie très combattante grâce à Matmour, Bougherra et Bouzza a eu les ressources nécessaires pour venir à bout des Eléphants dans les arrêts de jeu. Score final de ce quart de finale renversant, 3-2 en faveur des Fennecs d’Algérie. Avec ce succès, sur 19 rencontres, l’Algérie passe devant avec 7 victoires contre six à la Côte d’Ivoire. La 20e confrontation le 30 janvier 2013 à Rustenburg promet ! L’Algérie et la Côte d’Ivoire qui se talonnent au classement des meilleures équipes sur le continent, ont inscrit leurs noms au palmarès des vainqueurs de la CAN, une seule fois. Les Fennecs ont vu leurs efforts récompensés en 1990 chez eux à domicile lors de la 17e édition. La Côte d’Ivoire sera couronnée aussi deux ans plus tard, au Sénégal. Aussi, le match Côte d’Ivoire – Algérie de janvier prochain aura une saveur particulière pour Vahid Halilhodzic, ex-sélectionneur des Eléphants et aujourd’hui sur le banc des Fennecs. Il connaît les joueurs ivoiriens.
Annoncia Sehoué

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment