Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4258 du 31/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Faits Divers

Grave accident à la Riviera 3 : 6 FRCI occupant la résidence de Gossio tués
Publié le mercredi 31 octobre 2012  |  Notre Voie


Défense:
© Ministères par BIPA
Défense: le général Bakayoko a inspecté le détachement des Frci à la frontière ghanéenne
Le général de corps d’armée Soumaïla Bakayoko, chef d’état-major général des Frci a effectué le 28 septembre 2012, une mission d’inspection des troupes déployées à Noé, à la frontière ivoiro-ghanéene.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un corps sectionné en deux, gisant dans une marre de sang. Quelques mètres plus loin, un autre, le crâne fracturé ! C’est le spectacle de désolation et de tristesse qu’offrait, hier, le carrefour de la Riviera III, communément appelé, “neuf kilo”. 6 éléments des Forces républicaines de la compagnie Tracteur, occupant la résidence de l’ancien directeur général du Port autonome d’Abidjan, Marcel Gossio, ont été tués dans un grave accident de la circulation qui s’est produit aux environs de 17h. Selon des témoignages concordants, les éléments des FRCI étaient à bord d’un mini-car immatriculé, 803BA04. Ils étaient plus d’une trentaine d’hommes. Venus d’Anyama, ces derniers devraient monter la garde à leur compagnie, qui est la résidence de Marcel Gossio. Juste à ce niveau, le frein du mini-car a lâché. Le véhicule qui se trouvait sur une côte a pris alors une allure folle. Qui l’a conduit au carrefour de la Riviera III. Le mini-car a percuté violemment, le garde-fou séparant la voie express. Les éléments FRCI qui se trouvaient au-dessus du mini-car ont été projetés de l’autre côté de la voie. Ils sont tombés directement dans le champ d’un gros camion de ramassage d’ordures immatriculé 858FE01, qui venait à vive allure. L’irréparable s’est donc produit. Outre les morts, l’ont dénombre une trente de blessés au nombre desquels des cas très graves.
Les éléments des FRCI se sont déployés en nombre. Ils étaient aidés par des agents de la police nationale et des pompiers. Ils ont brutalisé et arraché les portables aux passants qui tentaient de faire des images.
L’accident a provoqué un énorme embouteillage.

César Ebrokié

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment