Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 933 du 5/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Grand-Lahou/En visite officielle Ahoussou: “La Côte d’Ivoire se relève du coma”
Publié le lundi 5 novembre 2012  |  Le Mandat




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Premier ministre, Jeannot Kouadio-Ahoussou, a effectué le samedi 03 novembre, sa première visite officielle, pleine de symboles, dans le département de Grand-Lahou.
Grand-Lahou, ville cosmopolite, a reçu la visite du Chef du gouvernement, Jeannot Kouadio-Ahoussou, le samedi 03 novembre dernier. Accueilli à Nandibo II, village situé à 12 Km du chef lieu du département, le Premier ministre, en bon croyant catholique, a prié à la grotte mariale du village avant de déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du premier député du département, Léon Narcisse Tano. Ensuite, M. Kouadio-Ahoussou accompagné du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Cissé Ibrahim Bacongo, et du ministre des sports, Phillip Légré a fait une escale à Taboué pour déposer également une gerbe de fleurs au caveau familial Laubhouet, avant d’être reçu par le préfet de département. Au pas de course, sous la conduite du député du département, Jean Djaya, le premier ministre et sa délégation sont allés s’incliner sur le caveau de Me Usher Assouan Arsène. Après cette cérémonie, le Chef du gouvernement a visité le centre de formation aux métiers de la pêche. Dans cette école de formation, le Premier ministre a apporté la caution et le soutien du gouvernement à l’important projet d’insertion socioprofessionnel,initié et poursuivi par l’honorable Jean Djaya au profit des jeunes actifs de ce département. Après l’exposé des difficultés du centre par le député Djaya, Jeannot Kouadio-Ahoussou a délivré un important message aux élèves. Le Chef du gouvernement a déclaré que la Côte d’Ivoire a la capacité de trouver 16 milliards FCFA pour réhabiliter ce centre de formation. «La Côte d’Ivoire a la capacité de trouver 16 milliards FCFA. Je suis venu. J’ai vu. J’ai touché. J’ai senti le problème de l’école. Je me ferai fort d’être l’avocat pour que le dossier puisse être pris en compte dans le prochain programme », a promis Kouadio-Ahoussou. Puis, il a dit que l’objectif de son gouvernement est de moderniser la pêche. Profitant de cette occasion, le Chef du gouvernement a lancé un appel au civisme à l’endroit de tous les Ivoiriens. « J’ai pris des circulaires pour prendre des mesures. Quand on nomme des ambassadeurs, des préfets et autres, à leur départ du poste; ils emportent tout, même les fauteuils, ça c’est du vol », s’est-il écrié. Parlant aux élèves du centre, M. Kouadio-Ahoussou leur a demandé d’accompagner le président de la République, Alassane Ouattara. « Accompagnez le président de la République dans la paix, nous avons besoin de paix et de cohésion sociale. Vous avez le droit de manifester et de critiquer. Mais, critiquer dans la discipline, dans l’union et le travail. Je vous exhorte au travail bien fait », a conseillé Jeannot Kouadio-Ahoussou avant de remettre une somme de 2 millions FCFA à l’école. Constatant une anomalie au sein du centre, le Chef du gouvernement a dit sa grande colère à l’endroit des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire(FRCI) qui occupent encore l’internat. «Les FRCI vont quitter l’internat. Nous avons la responsabilité au plus haut niveau de l’Etat de sécuriser la population ivoirienne. Si à un moment donné pour des raisons de sécurité de chacun d’entre nous, nous avons réquisitionné certains lieux, la rentrée scolaire a commencé. Je peux vous rassurer, nous allons prendre des dispositions pour que les FRCI cèdent l’internat aux élèves », a affirmé le premier ministre. En sus, le Chef du gouvernement a visité le port d’application du centre de formation aux métiers de la pêche et le centre d’élevage de crevettes de Braffèdon.

“Nous allons rêver collectivement pour avoir le bonheur”
Après ces visites, le premier ministre, Jeannot Kouadio-Ahoussou a prononcé un important discours devant les forces vives du département de Grand-Lahou. Il a précisé que sa présence dans cette ville remplie de symboles est un pélérinage. « Grand-Lahou est le symbole d’un apprentissage politique assez difficile(…) Nous sommes à la bonne école. L’école de Félix Houphouët-Boigny, de Alassane Ouattara et de Michel Usher Assouan. Nous sommes venus en pèlerinage pour nous ressourcer, nous régénérer pour bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire », a dit Jeannot Kouadio-Ahoussou. Heureux de voir que la cohésion est renforcée dans ce département, le Chef du gouvernement a exhorté les populations à cultiver le dialogue qui est l’arme des forts. Tout en demandant aux Ivoiriens de se mettre derrière le Chef de l’Etat pour bâtir la Côte d’Ivoire nouvelle, des esprits et des cœurs. « Tournons la page des années sombres, des ténèbres où nous étions déspérés. La lumière est là. Elle s’appelle Alassane Ouattara pour éclairer la Côte d’Ivoire. Ensemble, mettons-nous autour de Alassane Ouattara », a-t-il appelé. Dans son allocution, le Chef du gouvernement a demandé aux leaders politiques de la région de tendre la main « à tous ceux qui sont allés, à un moment donné, souper, déjeuner, dîner ». « Ramenez-les dans la maison Grand-Lahou, une région de référence », a-t-il lancé. Quant aux doléances formulées par les habitants de Grand-Lahou, le Chef du gouvernement a indiqué que « la Côte d’Ivoire se relève du coma ». Avec l’embellissement de l’économie, tous les problèmes trouveront des solutions. «La Côte d’Ivoire est debout. Nous allons rebâtir la Côte d’Ivoire. Le messie Alassane Ouattara viendra à Grand-Lahou pour vous donner espoir. Nous allons rêver collectivement pour avoir le bonheur», a promis M. Kouadio-Ahoussou qui a fait de nombreux dons composés de broyeuses de manioc, de semence et des dons en numéraire. Pour sa part, le député Jean Djaya a déclaré que sa circonscription est engagée dans la voie de la paix et de la cohésion sociale renforcée. Avant de prophétiser en ces termes à l’endroit du Premier ministre. «Votre présence va changer Grand-Lahou».

PATRICK N’GUESSAN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment