Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2683 du 7/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Sport

Football / Pendant que Michael Essien renonce à la CAN 2013 : Sabri Lamouchi pris en otage par les anciens…
Publié le mercredi 7 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Mondial
© Autre presse
Mondial 2010 : Michael Essien
Le milieu du Ghana, Michael Essien est forfait pour la Coupe du monde en raison d`une grave blessure au genou.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Michael Essien vient de faire part à son sélectionneur de son souhait de ne pas disputer la CAN 2013 en Afrique du Sud. Côté ivoirien, tous les anciens même en méforme, rêvent du voyage.

Prêté au Real Madrid par Chelsea cette saison, la star du football ghanéen, Michael Essien retrouve du temps de jeu du côté de la maison blanche. Le ghanéen préfère d'ailleurs se concentrer sur ses performances en club. Ainsi, il demande à ne pas être sélectionné pour la prochaine phase finale de la CAN qui débute en janvier prochain en Afrique du Sud. C’est le sélectionneur du Ghana, James Kwesi Appiah qui l'a indiqué à la BBC, en ces termes : «Michael m’a demandé de ne pas le convoquer pour la CAN 2013. Il souhaite se concentrer sur son club actuel. Il ne veut pas abandonner la sélection, il veut enchaîner les matchs après sa blessure au genou pour retrouver son niveau». Un forfait qui ouvre la voie à d’autres jeunes joueurs chez les Black Star du Ghana, quatrièmes de la CAN 2012. Absent de la précédente compétition en Guinée Equatoriale et au Gabon du fait d’une blessure, Michael Essien a préféré faire un black out sur l’édition 2013, pour améliorer son niveau de jeu et être apte pour les prochaines batailles de la sélection nationale. Les éliminatoires du Mondial 2014 restent un autre défi pour lui. Pas besoin donc de se présenter en méforme en Afrique du Sud comme le font de nombreux professionnels ivoiriens depuis belle lurette.

Sabri Lamouchi très coincé ?

Kolo Touré Abib et Tiené Siaka qui n’avaient aucun match de championnats dans leurs jambes, avaient pris part, à la surprise générale, à la double confrontation entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013, les 8 septembre et 13 octobre 2012. Certes, les Eléphants ont assuré avec brio leur qualification pour le rendez-vous sud africain, mais de nombreux sportifs ivoiriens se sont demandé éventuellement, quels étaient les critères de sélection des joueurs en équipe nationale sous la houlette de Sabri Lamouchi. Etaient-ce la forme du moment ou l’expérience, quand bien même le joueur n’a pas un temps de jeu dans son club ? Dans des pays où les professionnels se font rares, l’on peut prendre le risque d’appeler en sélection des joueurs à la retraite ou sans clubs. La Côte d’Ivoire n’a pas un tel problème depuis l’avènement des Académiciens de l’Asec d’Abidjan et autres centres de formations qui ont réussi à convoyer de nombreux joueurs ivoiriens en Europe et partout dans le monde. Personne n’est contre le fait que l’un des doyens de la sélection nationale, Kolo Touré, soit appelé en sélection. Toutefois, cette convocation ne doit pas être flagrante. Parce qu’il y a des jeunes défenseurs qui peuvent suppléer ou remplacer Kolo qui ne joue que des bouts de matchs en Premier League. Plus grave, Tiené Siaka dit Chico, abonné au banc de touche au PSG est titulaire à part entière chez les Eléphants au détriment de Boka Arthur étincelant avec son club en Allemagne. Plusieurs anciens joueurs de la sélection nationale ne valent que par leurs noms et leurs passés. Sabri Lamouchi qui a pu dénicher Abdul Razack et autres jeunes pouces, devra essayer un mélange d’anciens joueurs expériementés et jeunes pour constituer l’ossature de son équipe. Parce que Didier Drogba, Kolo Touré, Zokora Didier et d’autres ont eu un long temps pour pouvoir gagner la CAN. Ils n’y sont pas parvenus. Alors, ils doivent faire profil bas et laisser Sabri Lamouchi travailler. Depuis quelques jours, c’est au tour de Didier Drogba de soulever une polémique à propos de la CAN 2013. L’ex-attaquant de Chelsea aujourd’hui à Shanghai Shenhua, vient de boucler la saison 2012 avec son club. Drogba est en vacances depuis le samedi 3 novembre 2012 et ne reprendra du service que dans deux mois. Une situation embarrassante pour le staff technique des Eléphants. Car, à l’instar, de David Beckham qui s’est trouvé un club en Europe, une fois en vacances avec Los Angeles Galaxy, Drogba Didier devrait faire en sorte de mériter une place à la CAN 2013. Du point de vue de l’éthique sportive, le sélectionneur des Eléphants et les dirigeants de la Fif, doivent mettre un point d’honneur aux critères de convocation en équipe nationale. Ce ne sont pas des joueurs qui manquent à la Côte d’Ivoire. Tout est une question de professionnalisme et de confiance. Le bricolage et l’amateurisme ne produisent que des échecs. L’exemple de Michael Essien doit faire un cas d’école en Côte d’Ivoire. Maintenant si le sélectionneur refuse le forfait, dans ce cas c’est une autre affaire.

Annoncia Sehoué

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment