Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Diasporas-News N° 35 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Une ivoirienne distinguée femme immigrée de l’année pour son travail et son action sociale
Publié le mercredi 7 novembre 2012  |  Diasporas-News




 Vos outils




Dans le cadre de la politique sociale et de l’intégration des femmes du gouvernement Italien surtout du parti démocratique Italien, la fondation internationale NILDE IOTTI en collaboration avec la ligue internationale des femmes du monde a organisé le 19 octobre 2012 à VENISE le prix MELOGRANO édition 2012 placée sous la présidence effective de la Ministre Livia TURCO du parti démocratique Italien.
Ce prix MELOGRANO 2012 a été décerné à l’ivoirienne YAO Adjoua Alphonsine juriste de formation, qui travaille pour le compte d’un centre de formation et d’assistance des personnes avec handicap.
Le prix MELOGRANO est un prix qui est attribué à la femme qui se distingue de par son travail et son action sociale en faveur de la communauté dans le courant de l’année. Madame Yao Adjoua Alphonsine a été honorée par rapport à son action pendant et après le tremblement de terre des 20 et 29 mai 2012 dans la région Emilia ROMAGNA faisant plus de 25 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels énormes dont son quartier de résidence et son lieu de travail ont été sérieusement atteints.
Sur le podium pour recevoir son prix elle a voulu exprimer sa joie ainsi :« c’est un grand moment pour moi et je voudrais remercier les organisateurs de cette cérémonie. Je voudrais aussi dire que l’on peut donner à tous les niveaux même dans les difficultés. Mon action qui a valu ce prix n’est pas un mérite mais plutôt la foi et l’amour en ce qu’on fait dans la vie. Il ne suffit pas de faire la Caritas , mais il faut être Caritas. Les immigrés ne sont pas dans ce pays seulement pour recevoir mais aussi pour donner. L’immigré est riche de cultures que l’italien doit chercher à découvrir. L’immigration est une grande opportunité de richesse pour le pays d’accueil. Je crois donc que l’Italie sinon le peuple Italien doit saisir cette opportunité. Je félicite donc Madame la Ministre Livia TURCO pour son soutien à la promotion de la femme immigrée dans ce pays ».

Yao Adjoua Alphonsine est originaire de Bouaflé en république de Côte d’Ivoire. Elle a fait un parcours normal sur le plan scolaire, titulaire d’une licence en droit privé et d’une maîtrise en carrière judiciaire. Plusieurs stages et formations dans divers cabinets juridiques avant d’exercer comme gérante adjointe à la COOPEC d’Adjamé Mirador ( Abidjan). En 2008, elle décide de rejoindre son époux résident en Italie. Une autre vie et une autre expérience commencent pour elle. Après une formation à l’IRIDE formation, un institut de formation spécialisé elle se met à la disposition du ministère du développement et de la promotion sociale.
Pendant le tremblement de terre, malgré les conditions de dangerosité que représentait son lieu de travail et les nombreux risques liés aux problèmes de déplacements elle a réussit à vaincre la peur pour soutenir et assister ceux qui en avaient besoin. Sous sa pulsion sa fille HEDNEY Delareine Verdière s’est mise à la disposition de la protection civile sur les camps de tentes pour s’occuper des enfants des déplacés et ceux qui avaient perdu leurs maisons.
Comme projets Alphonsine Yao Adjoua. compte persévérer et chercher à s’intégrer davantage dans une société qui rencontre beaucoup de difficultés à accepter les étrangers. Le PD ( parti démocratique) de part ses responsables du développement et de la promotion sociale mènent une campagne de sensibilisation à travers des manifestations en impliquant les immigrés pour que le peuple puisse comprendre le rôle et l’importance de l’immigré dans la société Italienne. C’est dans ce sens que la fondation NILDE IOTTI s’est engagée aux côtés de Madame la ministre Livia TURCO pour cette cérémonie et la création de la ligue internationale des femmes du monde.


RENE KOUAME

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment