Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Côte d`Ivoire : Les soldats racketteurs menacés de sanctions "exemplaires"
Publié le jeudi 8 novembre 2012  |  Xinhua


Tribunal
© Abidjan.net par Prisca
Tribunal militaire : Ange Kessy anime un point de presse avant l`ouverture des procès liés aux crimes commis pendant la crise post-électorale.
Vendredi 07 septembre 2012. Abidjan. Le tribunal militaire annonce l`ouverture de nouveaux procès de militaires impliqués dans des crimes commis pendant la crise post-électorale, procès qui debuterons le 18 septembre prochain.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN - Le tribunal militaire ivoirien a menacé les agents s`adonnant au racket de subir des sanctions " exemplaires", a-t-on appris mercredi auprès de l`institution judiciaire.

Selon le procureur militaire le colonel Ange Kessy, la pratique du racket se poursuit dans les rangs des forces de sécurité malgré les dispositions règlementaires qui l`interdisent.

"Cette situation est inacceptable. Elle n`honore pas la tenue militaire", a relevé en substance le colonel Kessy.

"Nous allons engager une nouvelle étape dans la lutte contre le fléau", a-t-il indiqué, rappelant la création de l`Unité de lutte contre le racket (ULCR) et l`engagement de celle-ci à traquer les agents véreux.

Le procureur militaire a ainsi annoncé la comparution prochaine devant les tribunaux de policiers, gendarmes et militaires pour délit de racket.

Ceux-ci risquent une peine d`emprisonnement s`ils sont reconnus des faits qui leur sont reprochés.

A plusieurs occasions, les autorités ivoiriennes ont exprimé leur détermination à juguler le fléau du racket dans le milieu des forces de sécurité commis aux contrôles sur les routes.

Selon une estimation de la Banque mondiale, le racket fait perdre à l`Etat de Côte d`Ivoire près de 350 milliards de F CFA ( environ 500 millions d`euros) par an.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment