Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2685 du 9/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Affaire ‘’la JFPI réclame 70 millions au Médiateur’’ / La réplique de la JFPI : ‘‘La Jeunesse du FPI ne saurait négocier, pour des prébendes, sa détermination et son engagement’’
Publié le vendredi 9 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La jeunesse du FPI se dit offensée par une information parue à la une de l’IA le mardi 6 novembre 2012. Elle a réagi à travers le droit de réponse ci-dessous

Monsieur,
Dans votre parution N° 2682 du mardi 6 novembre 2012, vous barrez à la Une de votre quotidien : ‘‘Politique nationale : Annulations de meetings, la JFPI réclame 70 millions au médiateur de la République’’. La JFPI vient, par ce droit de réponse, s’insurger contre votre traitement de l’information relative à la rencontre entre le Grand médiateur et notre structure. En effet, à sa demande, une audience a été accordée à la JFPI par le Grand médiateur. Nous remercions, au passage, le responsable de cette institution digne de respect. A l’audience, tenue le lundi 5 Novembre 2012, chez le Grand médiateur à Cocody Cité des arts, le Grand médiateur de la République était représenté par une délégation de quatre (4) membres de son institution conduite par son Secrétaire général, M. COULIBALY Souleymane Pannan ; la JFPI était représentée par une délégation de six (6) membres du Bureau exécutif national dirigée par le Secrétaire à l’Organisation, le camarade DOUHOURE Dahi Nestor. Les thèmes inscrits à l’ordre du jour, sur lesquels ont porté les échanges, sont les suivants :
-la Sécurité
-la Justice
-la Démocratie
-la Réconciliation nationale

C’est au titre du thème relatif à la Sécurité que le Chef de délégation de la JFPI a avancé que <>. Nous relevons, comme indiqué par vous-même en signature de bas de papier, que l’article paru en Page 6 de votre quotidien est la reprise de celui publié le mardi 6 novembre 2012, à 8h09 par le Service Communication du Grand médiateur sur le site de l’institution (www.lamediane.com). En aucune façon, l’article ne mentionne que la JFPI réclame le remboursement des pertes subies lors des répressions des meetings du FPI. Aussi, la Une de votre parution se trouve être en total déphasage et déconnexion avec le contenu de l’article. Pour ce faire, La JFPI dénonce le traitement tendancieux de l’information que vous faite de sa rencontre avec le médiateur. Nous soulignons que ce traitement est fait en violation flagrante des règles de déontologie et d’éthique qui régissent votre auguste corporation. Nous vous informons que la JFPI, structure spécialisée du FPI, parti fondé par le Président Laurent Gbagbo est éduquée et formée politiquement aux valeurs de la dignité, de la conviction et de la détermination dans l’engagement. Par ailleurs, nous vous rappelons que c’est le refus de la compromission qui a coûté au régime du FPI une rébellion en 2002 parachevée par les bombardements de la France et de l’ONU en 2011 suivie de l’arrestation et de la déportation de son Leader à la Haye. Ces précisions, pour vous signifier que la Jeunesse du FPI ne saurait négocier, pour des prébendes, sa détermination et son engagement au côté du peuple ivoirien martyrisé. Le sort du combat démocratique pour l’avènement d’une Côte d’Ivoire nouvelle étant désormais entre nos mains, le Jeunesse du FPI assumera pleinement sa mission avec intégrité et dignité.
Pour le BEN de la JFPI

La Secrétaire Nationale
Chargé de la Communication

Mme SORO Dah Anne

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment