Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 937 du 9/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Réaménagement technique du gouvernement : Miaka Oureto va faire son entrée
Publié le vendredi 9 novembre 2012  |  Le Mandat


Réconciliation
© Abidjan.net par Nathan KONE
Réconciliation Nationale: Le Président de la CDVR Charles Konan Banny a reçu une délégation du FPI
Mercredi 28 Mars 2012. Cocody Riviera. Le Président de la commission Dialogue Vérité et Réconciliation a échangé avec une délégation du Front Populaire Ivoirien conduite par le Président par Intérim Miaka Oureto et composée des ministres Alphonse Douati, Danon Djedjé et de Mme Odette Lorougnon


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

On en sait un peu plus sur le silence du FPI et de son président, Sylvain Miaka Oureto. Le Mandat l’annonçait dans son édition n° 935 du mercredi 7 novembre. Un réaménagement technique aura lieu avant la fin de l’année 2012. Précisément dans le courant du mois de décembre. Le Président de La République, Alassane Ouattara va faire parler son cœur en posant un grand geste pour booster la réconciliation en Côte d’Ivoire. Selon une source diplomatique, des négociations souterraines sont en cours actuellement entre le pouvoir et le FPI. Ces négociations s’articulent autour de trois points essentiels : l’entrée du FPI au gouvernement dit de réconciliation nationale, la participation du FPI et la réconciliation nationale. Nos sources affirment que le président du Front populaire ivoirien (FPI), Sylvain Miaka Oureto va faire son entrée au gouvernement de réconciliation avec à la clé un important portefeuille ministériel. Entre 3 et 2 postes ministériels seront attribués à l’opposition. Quant à la participation du FPI aux élections municipales et régionale, un réaménagement du bureau de la Commission électorale indépendante(CEI) est aussi prévu. Avant les élections législatives de décembre 2011, Le Chef de l’Etat avait décidé d’attribuer un poste de vice-président au FPI qui avait refusé ladite offre. L’opposition avait réclamé la présidence de la CEI. Concernant la réconciliation, de grandes décisions sont par ailleurs attendues.

PATRICK N’GUESSAN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment