Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2686 du 10/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Municipales 2012 / Adama Toungara entretient le mystère autour de sa candidature : ‘‘Je suis au travail et je continue de travailler’’
Publié le samedi 10 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Processus
© Ministères par DR
Processus de Kimberley : Cérémonie d`Investiture des membres du Secrétariat Permanent
Vendredi 05 octobre 2012. Immeuble SCIAM, Plateau. Abidjan. En présence de Monsieur Adama Toungara, Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie s’est déroulée la cérémonie de présentation officielle des membres du Secrétariat Permanent de la Représentation en Côte d’Ivoire du Processus de Kimberley


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les élections municipales sont prévues pour le 24 février 2013 en Côte d’Ivoire. En attendant d’annoncer officiellement sa candidature, le maire de la commune d’Abobo, Adama Toungara se dit, pour l’instant, « au travail ».

« En tant que maire, je suis au travail et je continuerai d’être au travail. Des personnes qui n’ont pas la charge que je porte ont eu le temps d’annoncer leur candidature, mais pour l’instant, le maire Adama Toungara est au travail», a clarifié le premier magistrat de la commune d’Abobo, au cours d’une conférence de presse, dans l’après-midi du jeudi 8 novembre 2012 à son cabinet. L’opération de déguerpissement dans cette commune qui s’est déroulée dans la violence, le lundi 15 octobre dernier, a également été abordée. «Force doit rester à la Loi. Ce qui s’est passé lors de l’opération de déguerpissement à Abobo que je salue d’ailleurs, parce que la gare d’Abobo était le haut lieu de tous les trafics. De la prostitution à la location des armes en passant par la vente de la drogue. Le bilan, c’est que aucune des 6 personnes qui se sont opposées à l’opération n’a été blessée. Ce sont eux qui ont fait poignarder une personne qui est décédée, mais il faut qu’ils se disent que le temps de l’impunité est fini. Celui qui a coupé l’oreille d’une personne parce que cette dernière voulait s’installer sur le nouveau site de la gare d’Abobo, répondra devant la justice. Des certificats médicaux ont été obtenus, des plaintes ont été déposées et les enquêtes sont en cours», a assuré Adama Toungara. A la question de savoir si cette opération de déguerpissement qui a mal tourné à Abobo ne peut pas être un obstacle à sa réélection en cas de candidature, voici la réponse du ministre Adama Toungara. «Je n’ai rien à voir avec le déguerpissement en lui-même, mais je l’ai souhaité. Lorsque vous assumez des fonctions publiques, vous devez accepter la critique, l’insulte. Je n’ai jamais pensé que j’étais venu à Abobo pour un concours de beauté. Je ne suis pas venu pour qu’on m’admire, mais je suis venu en mission de par mon parti, au moment où il n’y avait que 27 sections du RDR à Abobo. Aujourd’hui, nous sommes à 172 sections. Je suis venu pour faire un travail et la consigne que le président Alassane Ouattara m’a donnée, c’est de faire en sorte que les populations d’Abobo aient un peu de bonheur et je ne fais que tout ce qui peut concourir à leur bonheur. Si toutefois je suis candidat, elles choisiront de m’élire, parce que l’élection d’un responsable politique ne doit pas être un objectif, mais le résultat du travail bien fait et compris par les populations», a-t-il dit avant de dévoiler les grands chantiers auxquels il entend s’attaquer à partir de la semaine prochaine.
Olivier Dion

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment