Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Situation au Nord Mali: Réunion Extraordinaire des Chefs d’états de la CEDEAO à Abuja
Publié le samedi 10 novembre 2012  |  Ministères


Réunion
© Ministères par DR
Réunion Extraordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Président en exercice de la CEDEAO, Alassane Dramane Ouatara arrive ce samedi à Abuja en vue de prendre part avec ses homologues Chefs d’états de la sous région, à une réunion extraordinaire sur la situation au Mali.

Avant l’arrivée des Chefs d’états qui se réunissent ce dimanche dans capitale politique et fédérale du Nigeria, les Ministres et Experts des questions militaires des 15 pays membres de la CEDEDO , ont débattu hier de fond en comble, sur la conduite à tenir face au pourrissement de la crise au Nord Mali.

Durant une journée marathon, les Ministres de la CEDEAOA, en présence du Haut Représentant de l’Union Africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya (ancien Chef de l’état Burundais), des délégations des Nations Unies, d’Algérie, de la Mauritanie, du Maroc, de la Libye, du Tchad et de l’Afrique du Sud, ont élaboré un schéma directeur pour sortir au plus vite le Mali de ce bourbier dans lequel il est enlisé depuis des mois.
Le communiqué final de cette rencontre ministérielle d’Abuja, a fortement recommandé l’envoi d’une force internationale pour déloger les rebelles au Nord Mali.

Toute fois, des perspectives de négociation et de dialogue avec les séparatistes sont envisagées. Ainsi les autorités maliennes sont appelées à engager dans les meilleurs délais, la mise en place de comités nationaux, pour conduire des négociations avec les groupes armés disposés à renoncer avec la violence, au terrorisme et aux actes criminels.
Concernant le dossier de la Guinée Bissau, les Ministres de la CEDEAO ont vivement souhaité l’organisation d’une élection présidentielle, libre et transparente en avril 2013.
Les Chefs d’états de la CEDEAO se sont donnés 24 h, ce dimanche pour valider la feuille de route de leurs Ministres qui sera soumise au Conseil de Sécurité de l’ONU pour l’envoi urgent au Mali, d’une force internationale conduite par la CEDEAO.

Une Correspondance particulière de Soumahoro Alfa Yaya à Abuja
Soumalfa@gmail.com

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment