Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4266 du 10/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Détenue au secret à Odienné : Mme Gbagbo entendue par le juge lundi
Publié le samedi 10 novembre 2012  |  Notre Voie


Odienne
© Autre presse
Odienne : Simone Gbagbo l`épouse de l`ex - président entourée de ses proches


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le juge Koné Mamadou, chef du 10ème cabinet d’instruction du Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, auditionnera, le lundi 12 novembre prochain, sauf changement de dernière minute, l’ex-Première dame, Mme Simone Ehivet Gbagbo, à Odienné (nord-Ouest du pays) où elle est détenue au secret, par le régime Ouattara, depuis avril 2011. Joint hier au téléphone, l’un des avocats de Mme Gbagbo a confirmé cette information que nous avions obtenue de sources judicaires concordantes. Cependant cet avocat ivoirien, membre du conseil de Mme Gbagbo dirigé par l’avocat international sénégalais, Me Ciré Clédor Ly, a précisé qu’aucun avocat de l’ex-Première dame n’a reçu de notification officielle émanant du 10ème cabinet dans ce sens.

« Nous n’avons pas encore reçu de convocation en bonne et due forme venant du juge d’instruction, nous disant que notre cliente sera auditionnée. J’ai appris effectivement que le juge Koné Mamadou veut auditionner Mme Gbagbo, lundi prochain, à Odienné. Mais tant que la procédure n’est pas respectée et sans notre présence, elle ne parlera pas », affirme l’avocat. Avant d’ajouter que le conseil de Mme Gbagbo a certes prévu d’avoir une séance de travail avec elle sur son lieu de détention à Odienné, dans les tout prochaines semaines. « Mais, nous parlerons du dossier pendant devant la cour de justice de la Cedeao », précise-t-il. Contrairement aux rumeurs distillées sur la toile, la Cour pénale internationale (Cpi) n’a pas lancé un mandat d’arrêt contre Mme Simone Gbagbo. Donc aucun projet de son transfèrement vers La Haye n’est à l’ordre du jour. Nous a confié Me Ciré Clédor Ly, son avocat principal. Détenue à Odienné, Mme Gbagbo est inculpée pour « crimes de sang et crimes économiques » par la Justice des vainqueurs instaurée par Alassane Dramane Ouattara. Le dossier Mme Simone Gbagbo est aux mains du 10ème cabinet (juge Koné Mamadou) et du 8ème cabinet (juge Cissé Makony, doyenne des juges d’instruction). Comme on peut le constater, la Justice des vainqueurs sous Alassane Ouattara, nouveau chef d’Etat ivoirien parvenu au pouvoir dans les conditions exécrables, se poursuit avec ses errements faits de détentions arbitraires sans assistance juridique pour les prisonniers politiques, de viol de procédure etc. Le dernier cas en date constitue le transfèrement de prisonniers politiques de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) vers le nord du pays. Avec la complicité tacite de l’Onuci et sous le silence de la communauté internationale.

Didier Depry
didierdepri@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment