Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

E.Agriculture : Les ministres concernés s’engagent à sa mise en œuvre rapide
Publié le samedi 10 novembre 2012  |  AIP


Programme
© Abidjan.net par Didier A.
Programme de Productivité Agricole en Afrique de l`ouest:La CEDEAO veut augmenter le rendement de la filière agricole de 25% dans 10 ans
27 avril 2012.Abidjan.Plateau.Le ministère de l`Agriculture,le Fond Interprofessionnel pour la recherche et le Conseil Agricole et plusieurs organismes internationaux procèdent au lancement du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l`ouest.Photo: M.Coulibaly Mamadou Sangafowa, ministre de l’Agriculture


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan, Dans son discours de clôture du séminaire de validation du document de stratégie nationale e.Agriculture, le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa a assuré de sa volonté et de celle de son collègue Bruno Nabagné Koné, en charge de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), d’œuvrer à la mise en œuvre rapide de ce projet visant à moderniser le secteur agricole à travers les TIC.

« Je voudrais vous assurer que nous veillerons, mon collègue des MPTIC et moi-même, à ce que ce projet soit rapidement mis en œuvre, après son adoption au Conseil des Ministres, car vous participez à l’émergence d’une agriculture moderne en Côte d’Ivoire », s’est adressé, au terme de son intervention, le premier responsable de l’Agriculture aux quelque 150 experts et acteurs du secteur ayant participé au séminaire organisé de mardi à jeudi à Grand-Bassam.

M. Coulibaly a rappelé avoir pensé aux TIC comme une alternative crédible pour booster le secteur agricole, alors que le Programme National d’Investissement Agricole (PNIA) rentre dans sa phase d’exécution. Il a fait observer, par ailleurs, que l’économie mondiale évolue dans un contexte fortement influencé par les TIC, notant que l’agriculture n’est pas en marge de cette dynamique.

« Dans notre pays, la problématique de l’agriculture comporte des questions dont les réponses pourraient être apportées par les TIC », est convaincu le ministre de l’Agriculture, citant, entre autres, des questions de la productivité, de la commercialisation et de la sécurité alimentaire, fondement, a-t-il dit, du projet e-agriculture.

Ce projet démontre, au dire du ministre Coulibaly qui avait à ses côtés son collègue des PTIC, leur ferme volonté de traduire en réalité la vision du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara qui projette pour la Côte d’Ivoire une agriculture moderne et compétitive à l’horizon 2020. « Il traduit aussi notre volonté de faire de la communication interactive un outil de gouvernance dans le secteur agricole », a-t-il précisé.

Le projet e-agriculture prévoit un système d’information agricole qui facilitera les échanges entre la recherche et la vulgarisation d’une part et au sein de la recherche d’autre part; un système d’information sur les données économiques et marketing dans le secteur agricole et un programme de renforcement de capacité qui permettra aux utilisateurs d’en tirer tout le bénéfice.

« Nous plaçons beaucoup d’espoirs en ce projet car il révolutionne le fonctionnement du secteur agricole en Côte d’Ivoire. Il permettra d’avoir une bonne visibilité des chaînes de valeurs et établira la cartographie actualisée de notre agriculture grâce à la puissance des équipements et la qualité du personnel qui seront déployés », a expliqué Coulibaly Mamadou Sangafowa qui dit en attendre des outils d’aide à la prise de décision pour la gestion de son département si complexe.

Dans le cadre du projet, sept axes stratégiques ont été identifiés, à savoir ‘Infrastructures & équipements’, ‘Système d’information des Marchés Agricoles (SIMA), ‘Système d’Information Agricole (SIA), ‘Applications & Services’, ‘Renforcement des Capacités’, ‘Cadre juridique’, et ‘Stratégie de communication du secteur agricole’.

Le ministre a en outre exprimé sa gratitude aux partenaires issus du secteur privé pour leurs engagements à ses côtés dans la réalisation de ce projet d’envergure nationale. « Il s’agit nommément de l’entreprise China Great Wall Industry Corporation (CGWIC), du GOTIC, Orange, MTN, Green et Moov. Votre appropriation du projet e-agriculture représente pour mon département une solide garantie de succès », s’est-il réjoui.

(AIP)

cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment