Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Note d’information relative à la participation de la CDVR à la Caravane Nationale de sensibilisation à la Paix et à la Reconciliation
Publié le dimanche 11 novembre 2012  |  Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation


Activités
© Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation par DR
Activités de la CDVR: le porte-parole, Sran Kouassi Franck devant la presse
Vendredi 13 juillet 2012. Abidjan. Siège de la Commission Dialogue, vérité et reconciliation (CDVR). Le porte-parole du président Charles Konan Banny, Sran Kouassi Franck anime un point de presse


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La Caravane Nationale de Sensibilisation à la Paix et à la Réconciliation initiée par les têtes d’affiche de la musique ivoirienne avec l’appui du ministère de la Culture du 20 octobre au 03 novembre 2012, a été placée sous le parrainage de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR), à la demande expresse du Président de la République. En marquant son adhésion à cette initiative louable, le Président de la CDVR a toutefois souhaité qu’elle prenne en compte trois (03) éléments importants.

1- La pédagogie
Dans sa mise en œuvre, la caravane devrait être une bonne occasion pour les artistes de connaitre le mandat de la CDVR, de s’imprégner de ses missions afin qu’ils puissent, eux aussi, relayer les messages de Réconciliation.

2- L’inclusion
Cette caravane devrait également être inclusive, c’est-à-dire, ouverte aux artistes de toutes les sensibilités et de toutes les tendances. Elle devrait aider à la mise en valeur des artistes des localités visitées.

3- La compassion et l’humanitaire
Au-delà de son caractère festif, la caravane devrait surtout faire preuve de compassion vis-à-vis des populations, notamment des victimes de la crise.

C’est sur cette base que la CDVR et les organisateurs se sont accordés avec un chronogramme d’activités en prime.

Ce chronogramme d’activités prévoyait les actions suivantes :
- Annonce de l’événement à la presse, en présence des têtes d’affiche, le jeudi 11 octobre 2012.
- Organisation d’un séminaire de formation à l’intention des artistes en général, des têtes d’affiche en particulier, le jeudi 18 octobre 2012.
- Lancement de la Caravane à San-Pedro, le samedi 20 octobre 2012.


Absence des artistes à la cérémonie d’annonce de l’événement
Malheureusement, aucun artiste n’a pris part à la cérémonie d’annonce de l’événement qui s’est déroulée au siège de la CDVR, le 11 octobre 2012, en présence des représentants du Président de la République et du Ministre de la Culture. Pas une seule des têtes d’affiche annoncées n’a été aperçue.
En revanche, la CDVR y était représentée en qualité et en nombre. Outre, le premier Vice-président de la Commission représentant le Président Charles Konan BANNY, quatre (04) commissaires ont honoré de leur présence cette cérémonie.

Absence des têtes d’affiche au séminaire de formation
La CDVR a quasiment fait le même constat à l’occasion du séminaire obtenu au forceps, à l’hôtel Pullman, le 18 octobre 2012. En plus du retard de près d’une heure enregistré par un groupe d’artistes conduit par le président de l’UNARTCI et à l’exception de MEIWAY qui y a fait une brève apparition, aucune des têtes d’affiche n’a participé à ce rendez-vous important, pourtant convenu …

Non prise en compte de la participation de la CDVR
Enfin, si 20 % du budget de la caravane a, semble-t-il, été consacré aux actions humanitaires, à la demande de la CDVR, il faut cependant déplorer que la participation de la Commission à la tournée n’ait préalablement pas été prévue.
Au vu de ces conditions particulières, il était donc difficile pour la CDVR d’être présente à toutes les étapes de cet évènement de portée nationale.

Fait à Abidjan, le 09 novembre 2012.
Franck KOUASSI SRAN

Conseiller spécial, Porte-parole,
Chargé de la communication
du Président de la CDVR.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment