Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Pénurie et rareté d’eau à Man : Les populations dans le désarroi
Publié le lundi 12 novembre 2012  |  LG Infos


Bonoua
© Présidence par DR
Bonoua : le Président Alassane Ouattara a lancé les travaux d’adduction en eau potable de la ville d’Abidjan
Lundi 6 aout 2012. Bonoua. Le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a lancé les travaux d’adduction en eau potable de la ville d’Abidjan à partir de la nappe souterraine de Bonoua


 Vos outils




Les populations de Man ne sont pas encore au bout de leur peine. Elles continuent d’être victimes des nombreuses coupures d’eau. La nouvelle construction de pompage d’eau, annoncée par le Chef de l’Etat lors de sa dernière visite à Man, est loin d’être achevée. Les travaux ont débuté en janvier 2012, et sont prévus pour prendre fin dans le mois de décembre de la même année. Malheureusement, ce n’est pas le cas jusqu’à ce jour. Ce qui inquiète les populations. Car, le délai imparti tire à sa fin, et les travaux sont loin d’être terminés. Selon des Experts, pour que la ville de Man se suffise en eau potable, il faut en moyenne 5000 m3 par jour. Or, les infrastructures actuelles dont disposent la ville, ne permettent de produire que la moitié du besoin en eau des populations, soit 2500 m3, un déficit qui crée d’énormes désagréments aux habitants de Man. Qui se voient obligés d’utiliser l’eau de puits ou de marigots pour leurs besoins. La construction d’une pompe à eau de 8000 m3, promis par le Chef de d’Etat, et qui a mis du baume dans le cœur des populations, commence à se transformer en désespoir, vu la lenteur des travaux. Tondo Abdoulaye, responsable des Travaux à Man, a indiqué qu’il a fallu aller à 30 kilomètres de Man, dans une ressource pérenne, qui est le fleuve N’Zo, pour drainer, par de gros conduits cette eau produite et traitée, afin d’alimenter la ville. Selon lui, 70% des travaux ont été réalisés, et les équipements commencent à arriver pour l’achèvement des travaux. «Nous demandons à la population de patienter un tout petit peu», a-t-il rassuré. Espérons qui ce délai sera respecté, pour que les populations de Man sortent de ce cauchemar.
Fatime Souamée

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment