Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

La Cedeao veut envoyer 3 300 soldats au Mali pendant un an
Publié le lundi 12 novembre 2012  |  Jeune Afrique


Abuja:
© Présidence par DR
Abuja: le Président Ouattara accorde une audience à son homologue Malien, SEM Dioncounda Traoré
Dimanche 11 novembre 2012. Abuja (Nigeria). Le chef de l`Etat ivoirien et Président en exercice de la Cedeao, SEM Alassane Ouattara accorde une audience à son homologue Malien, SEM Dioncounda Traoré


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le sommet extraordinaire des chefs d'État de la Cedeao, le 11 novembre à Abuja, a débouché sur l'adoption d'un concept d'opérations pour une intervention au Nord-Mali. En tout, quelque 3 300 soldats devraient être déployés pendant au moins un an.

Si les détails du plan d’intervention au Nord-Mali ne sont pas dévoilés, au moins ses contours sont-ils fixés. « Nous prévoyons 3 300 soldats pour une durée d'un an », a déclaré le dirigeant ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), au sortir d’une réunion des quinze chefs d’État de l’organisation, ou de leurs représentants, dimanche 11 novembre, à Abuja.

Ils ont définitivement « adopté » le « Concept harmonisé des opérations pour le déploiement de la force internationale conduite par l'Afrique », en insistant sur « le rôle de leadership de la Cedeao dans le déploiement de la force internationale sous conduite africaine ». Le plan doit transmis être transmis via l'Union africaine à l'ONU, avant la fin de novembre, de manière à ce que le Conseil de Sécurité puisse l’examiner et, le cas échéant, vote une résolution donnant mandat d’intervention à la Cedeao.


... suite de l'article sur Jeune Afrique

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment