Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Santé

Sida : Les sages femmes mises au devant du combat contre la transmission mère enfants
Publié le mardi 13 novembre 2012  |  AIP


Activités
© Présidence par Zamblé
Activités de la Première dame: Mme Dominique Ouattara a assisté à l’investiture du Bureau exécutif national de l’Association des épouses des militaires
Vendredi 9 Novembre 2012. Abidjan, camp Galiéni au Plateau. La Première dame, Mme Dominique Ouattara assiste à l’investiture du Bureau exécutif national de l’Association des épouses des militaires de Côte d`Ivoire


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - La première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a procédé mardi au lancement du plan national 2012-2015 pour l’élimination de la transmission mère-enfant du vih-sida (plan E-TME), avec une vive exhortation des sages femmes à prendre le devant de ce combat.

"Vous pouvez changer le cours de l’épidémie en protégeant les nouveaux nés de l’infection au vih ; je voudrais compter sur chacune de vous pour une génération sans sida en Côte d’Ivoire", a déclaré Mme Ouattara à l’adresse de ces agents de santé, lors de cette cérémonie tenue au CRAE-UEMOA au Plateau (Abidjan).

Quelque mille enfants sont infectés chaque jour par le VIH dans le monde à leur naissance, surtout en Afrique sub-saharienne. En Côte d’Ivoire, plus de 63 mille enfants de moins de 15 ans, vivent avec le VIH. En 2009, le taux de prévalence du VIH chez les femmes enceintes dans le pays était de 4,5% des personnes infectées, estimées quant à eux à 550 000 à cette époque, selon ONUSIDA.

"Nous savons à présent qu’il est possible d’éviter la contamination du VIH de la mère à l’enfant. Nous avons le pouvoir d’enrayer la propagation du VIH, en prévenant ce mode de contamination inacceptable", a insisté la première dame ivoirienne, appelant tous les acteurs nationaux ainsi que les partenaires internationaux, engagés dans la lutte contre le SIDA, à se mobiliser "pour une enfance sans sida".

La ministre ivoirienne de la Santé et de la Lutta contre le sida, Pr Thérèse N'Dri Yoman, qui a réitéré le même appel à l’endroit des sages femmes, a également engagé tout le personnel soignant à l’atteinte des objectifs du plan E-TME.

Ce programme vise une réduction du nombre de nouvelles infections VIH chez les enfants à plus de 90% durant les trois prochaines années, ainsi qu’une baisse de plus de 50% de la mortalité maternelle liée au VIH-SIDA.
(AIP)
tm

(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment