Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Audiences du chef de l`Etat: le Président Alassane Ouattara a reçu M. Saïd Djinnit, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest
Publié le mercredi 14 novembre 2012  |  Présidence


Audiences
© Présidence par DR
Audiences du chef de l`Etat: le Président Alassane Ouattara a reçu M. Saïd Djinnit, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest
Mercredi 14 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, M. Saïd Djinnit reçu en audience par le Président Ouattara


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu en audience ce mercredi 14 novembre 2012, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, M. Saïd DJINNIT.

Dans la déclaration faite au terme de la rencontre, M. DJINNIT a révélé avoir échangé avec le Chef de l’Etat, en sa qualité de Président en exercice de la CEDEAO, essentiellement sur la situation au Mali ; même si d’autres sujets concernant la sous- région, notamment la Guinée- Bissau, ont figuré au menu de l’entretien.

Il a ajouté avoir partagé avec le Président de la CEDEAO, ses impressions sur la situation au Mali à la fin d’une visite qu’il vient d’effectuer dans la sous- région et qui l’a conduit, entre autres, au Burkina Faso et au Mali .

Dans ce cadre, il a fait mention du concept stratégique qui a été adopté le 19 octobre dernier à Bamako, lors d’une rencontre, entre la Communauté internationale et les autorités maliennes. Au terme de cette rencontre, a indiqué le Diplomate onusien, un consensus a été trouvé pour faire évoluer cette stratégie autour de quatre piliers, à savoir : le renforcement de la cohésion et de l’unité nationale ; la problématique des élections ; la problématique du nord avec, notamment, la montée en puissance de la préparation militaire, et le dialogue.
M. DJINNIT a précisé que le dialogue a toujours été la voie privilégiée par la CEDEAO pour régler le problème du Nord. C’est pourquoi, le souhait de tous est que ce dialogue produise rapidement des résultats ; de sorte que le recours à la voie militaire ne concerne en dernier ressort que ceux qui refusent les valeurs de la République, c’est-à-dire les ‘’groupes terroristes et les réseaux criminels incrustés au nord du Mali’’. Sur la question, il a affirmé qu’il y a une ‘’opportunité de dialogue’’, pour avoir discuté avec les différents acteurs ; notamment avec le mouvement rebelle Ansar Dine dont il se réjouit de la disponibilité à aller au dialogue.
Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Daniel Kablan DUNCAN et le Ministre de l’Intégration Africaine, Ally COULIBALY, ont assisté à l’audience.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment