Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3896 du 16/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

La Côte d’Ivoire est sans Gouvernement depuis mercredi : Les discussions en cours pour la constitution du nouveau staff
Publié le vendredi 16 novembre 2012  |  Le Patriote


Amadou
© AFP
Amadou Gon Coulibaly, le ministre d`État et secrétaire général de la présidence ivoirienne


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La nouvelle de la dissolution du gouvernement est tombée, mercredi dernier comme un couperet. Les ministres arrivés pour la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, ont été les premiers surpris par cette décision. L’ambiance bonne enfant qui régnait dans la salle du conseil a vite fait place à une atmosphère lourde, lorsque le président de la République, Alassane Ouattara a annoncé à ses collaborateurs, la mesure de la dissolution du gouvernement. Le gouvernement dissout, il n’y a donc pas eu de Conseil des ministres ce mercredi 13 novembre. La rencontre de ce jour entre le chef de l’Etat, le Premier ministre et les ministres n’a duré en tout que quelques minutes. Le secrétaire général de la présidence de la République, Amadou Gon Coulibaly en a fait une annonce officielle. Dans le communiqué signé du président de la République qu’il a lu, il est indiqué qu’il est mis fin aux fonctions du gouvernement et qu’en attendant la mise en place du nouveau gouvernement, le Premier ministre et les ministres sont chargés de l’expédition des affaires courantes.
Relativement à la composition du nouveau gouvernement, le secrétaire général de la Présidence a fait savoir que le président de la République est en contact avec les présidents des formations politiques membres du RHDP. Et d’ajouter que les discussions en cours permettront d’arrêter les modalités pour la constitution de la nouvelle équipe. A la préoccupation de savoir combien de temps durera la formation de ce gouvernement, le collaborateur du président Alassane Ouattara précise que ‘’ce sera le temps nécessaire des concertations qui sont engagées avec les différents présidents des formations politiques’’.
S’agissant du motif de la dissolution du gouvernement, il explique que tout est parti mardi dernier, lorsque la Commission des Affaires générales et institutionnelles de l’Assemblée nationale s’est réunie pour examiner un projet de loi modifiant la loi sur le mariage. Un texte, présenté par le ministre de la Famille, de la femme et de l’Enfant. « A l’examen en Commission, les groupes parlementaires du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire(UDPCI) ont voté contre le texte du gouvernement », a-t-il clarifié. Et de préciser que ceux ci étant des formations politiques, leurs votes ont été appuyés par leurs présidents des groupes parlementaires. Quant à ce qui concerne le PDCI-RDA, par son secrétaire général. Au regard de ce qui suit, relève Amadou Gon Coulibaly, « Il apparaît que cela pose un problème au niveau de la solidarité à l’intérieur de l’alliance et du soutien de l’alliance, donc au niveau parlementaire et au gouvernement issu de cette alliance », a-t-il commenté. Tout en partant du postulat que ‘’le gouvernement est le reflet du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix(RHDP) avec à sa tête, comme Premier ministre, un responsable du PDCI-RDA’’.
COULIBALY Zoumana

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment