Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Bongouanou : Le nouveau chef de Banabo intronisé samedi
Publié le vendredi 16 novembre 2012  |  LG Infos




 Vos outils




Le 17 novembre 2012, Banabo, très beau village des Agni Morofoué, situé à 10 km sur l’axe Bongouanou-Dimbokro, vivra un événement grandeur nature. Il s’agit, notamment, de l’intronisation de son nouveau chef du village. En effet, après que le précédent, en l’occurrence Nanan Tokou, a passé l’arme à gauche le 15 août 2010, il est maintenant question de combler la vacance. C’est en cela que son successeur sera intronisé demain samedi 17 novembre 2012, en présence d’une kyrielle de têtes couronnées de villages environnants. Le remplaçant de feu Nanan Tokou provient des «Aphafiet», la grande famille régnante de Banabo. Même si nombre de dignitaires du village sont dans le secret des dieux, en ce qui concerne l’Aphafiet qui sera intronisé, les habitants n’auront son nom que le samedi. En somme, le nom de la personne qui sera trônée n’est pas encore colporté. «Souffrez que je ne vous en dise pas plus comme l’exige la coutume. Celui qui aura l’insigne honneur de diriger le village est un Aphafiet. Son nom sera officiellement su de tous le 17 novembre 2012 à la faveur de cette cérémonie que nous voulons grandiose», a confié, le sourire en coin, M. Edmond Kacou, le Secrétaire général du Comité d’organisation. Après cette étape décisive, le nouveau magistrat de Banabo sera investi à une date ultérieure par l’ensemble de ses pairs de la grande tribu des N’Gattia. Qui seront, à n’en point douter, assistés de leurs homologues des Anohou, une autre grande tribu de Bongouanou. «Ce sera, au bas mot, une dizaine de Chefs avec à leur tête le président de l’amical des Chefs de villages, qui seront présents à cette solennité. C’est cette délégation qui intronisera le chef de Banabo», a expliqué Edmond Kacou. En attendant le samedi 17 novembre 2012, le jour « J », c’est la ferveur chez toutes les Banaboises et les Banabois d’Abidjan et d’ailleurs, qui s’apprêtent à marquer cette date d’une pierre blanche.
J.A

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment