Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2691 du 17/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Région

Région du Bounkani / En attendant la visite d’Etat, La fondation Children of Africa fait d’importants dons
Publié le samedi 17 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Société
© Abidjan.net par DR
Société : Mme Dominique Ouattara marraine de la Promotion 2009-2010 des puéricultrices
Samedi 29 mai 2010. Abidjan, Institut national de la santé publique (INSP) d`Adjamé. La présidente de la Fondation Children of Africa, Mme Dominique Ouattara parraine la sortie de la promotion Promotion 2009-2010 des puéricultrices


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

En attendant la visite d’Etat du 27 au 30 Novembre 2012 dans le district du Zanzan dont Bondoukou est le chef lieu, la fondation Children Of Africa, de la Première dame Dominique Ouattara, a entrepris une campagne d’actions caritatives en direction des populations de la région du Bounkani du 16 au 19 Novembre 2012. La journée du 16 novembre 2012 a été consacrée à la ville de Bouna.

10000 doses de vaccins contre la méningite d’une valeur de 10 millions de FCFA , une ambulance, des kits scolaires et du matériel didactique, deux motocyclettes, des ensembles sportifs et des chaises roulantes pour handicapés, des vivres et des non-vivres dont 20 tonnes de riz pour la cantine scolaire, une salle multimédia pour les lycées. Ce sont, entre autres, les dons que la fondation de la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a offert à la population de la région du Bounkani. Ces dons ont une valeur totale de 150 millions de FCFA. Au cours de cette cérémonie de dons rehaussée par la présence du Roi Djarakoni II de Bouna, des élus et cadres de la région, Mme Yao Patricia Sylvie, Directrice de cabinet de la fondation qui représentait Mme Dominique Ouattara, a fait savoir que ce geste a pour objectif «d’apporter un soulagement» aux maux de la région. «Je voudrais vous dire que la Première dame a conscience des difficultés de la région du Bounkani. Elle en est attristée et écœurée», a-t-elle indiqué à l’endroit des femmes. Qui, à en croire leur porte- parole, Ouattara Yerogoro, ont opté pour l’entrepreneuriat pour subvenir à leurs besoins. Mais elle reste «coincée par le manque d ‘infrastructures», mais surtout une microfinance pour le financement de leur activité. Madame Kaba Nialé, ministre de la Promotion du Logement, fille de la région, a traduit la gratitude de l’ensemble des cadres de la région. Elle a demandé à la Première dame, deux ambulances supplémentaires pour les départements de Téhini et Doropo et plaidé aussi pour que l’Hôpital de Bouna soit érigé en CHR (Centre Régional Hospitalier) ainsi que l’équipement du bloc opératoire afin de minimiser les évacuations des patients en général et particulièrement les femmes en travail pour une césarienne.

La méningite, le mal de la région
Selon le directeur départemental de la santé de Bouna, le district sanitaire rencontre d’énormes difficultés dans son fonctionnement. Avec une population estimée à 227 230 habitants pour 19545 km2 , le système est juste animé par 6 médecins, 29 infirmiers et 8 sages-femmes pour 3 départements, (Bouna, Doropo et Téhini) et ne dispose que d’un seul hôpital général , deux centres de santé urbains , 7 centres de santé ruraux et 9 dispensaires ruraux. La méningite y sévit et fait des morts. Précisement, raconte-il, en Février 2004, 61 cas de méningites ont été détectés dont un décès. En 2005, la méningite a été fatale à 35 personnes sur les 168 cas détectés et en 2008, 11 personnes ont succombé sur 56 personnes enregistrées par les services de santé. C’est pourquoi, il s’est réjoui que la Fondation ait mis à leur disposition 10.000 doses de vaccins (A+C++Y+W135) de méningite pour prévenir l’épidemie.
K. Hyacinthe

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment