Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

CI Tourisme veut inscrire le tourisme au rang des alternatives économiques sûres
Publié le samedi 17 novembre 2012  |  AIP




 Vos outils




Daloa - "Inscrire le tourisme au rang des alternatives économiques de la Côte d'Ivoire, à l'instar du binôme café-cacao", est la nouvelle vision des responsables ivoiriens en charge du Tourisme, a indiqué jeudi, le directeur de Côte d'Ivoire Tourisme ou Office national du Tourisme, Guy Kodjo.

Présidant aux côtés du sous-préfet central de Daloa, la finale nationale du concours culinaire dénommé ''Cuisine du terroir'', le directeur de l'oOfice national du tourisme a dévoilé un tant soit peu son programme à court et moyen termes, qu'il appelle ''vision 2015''.

Selon M. Kodjo, l'objectif est de sceller, dans un bref délai, un partenariat avec les mairies en vue de promouvoir l'auto emploi dans le domaine du tourisme pour les populations locales, de valoriser le patrimoine culturel et touristique local, afin de créer des activités génératrices de revenus durables. Dans le cadre de cette même vision, l'objectif que se donne le directeur Guy Kodjo est de pouvoir accueillir au moins 500.000 touristes par an, d'ici 2015.

En 2011, la Côted'Ivoire n'en a accueilli que 276.000. Il faut, a-t-il dit, doubler ce chiffre en moins de trois ans et améliorer la contribution jusque-là très faible (0,5%) du tourisme au Produit Intérieur Brut (PIB).

"Cela est possible", a conclu Guy Kodjo, en s'appuyant sur la politique ambitieuse de développement du tourisme prônée par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, à travers la création de 10 à 15 nouveaux réceptifs hôteliers de niveau international repartis sur plusieurs sites, la baisse des prix du transport aérien, la mise en place d'un dispositif efficace de commercialisation de la destination Côte d'Ivoire, dans le cadre d'un partenariat Etat/secteur privé.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment