Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Energie: l’élaboration de plans d’investissement 2012-2030 recommandé
Publié le lundi 19 novembre 2012  |  AIP




 Vos outils




Yamoussoukro - Le séminaire national sur l’énergie organisé par le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, vendredi et samedi à Yamoussoukro sur « Les défis et enjeux du secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire : Mesures d’urgence et plans à moyen et long termes », a abouti à l’élaboration de plans d’actions et d’investissement sur la période 2012 - 2030.

« Nos travaux ont abouti à l’élaboration de plans d’actions et d’investissements opérationnels sur la période 2012-2030 qui intègrent également les investissements d’urgence à réaliser pour garantir la fourniture d’électricité aux populations et aux industries. Ces actions et nouveaux projets devraient régler les problèmes sur l’énergie 2012 », a expliqué le ministre Mines, du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara.

Selon le ministre Toungara, co-initiateur de ce séminaire avec son homologue de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby, la mise en œuvre des recommandations des assises de Yamoussoukro permettra à la Côte d’Ivoire d’avoir de l’énergie abondante, disponible, stable et bon marché pour les Ivoiriens ainsi que pour le tissu industriel national.

« Ainsi, nos villages et hameaux les plus reculés seront électrifiés. La baisse du coût du facteur énergie impulsera une nouvelle dynamique avec pour effet la réduction de la cherté de la vie, préoccupation constante et majeure pour la population ivoirienne et le chef de l’Etat, Monsieur Alassane Ouattara », rassure-t-il.

En outre, Adama Toungara a rélevé que le séminaire a retenu 175 projets dont le financement est estimé à 9 514 milliards de FCFA, soit environ 19 milliards de dollars US sur la période 2012-2030, repartis entre le secteur privé pour environ 70% et l’Etat pour 30%, qu’il faudra mobiliser pour permettre au secteur de l’électricité de soutenir l’économie nationale en forte croissance.


Par ailleurs, selon le premier responsable de l’énergie en Côte d’Ivoire, conformément aux engagements du Président de la République d’apporter l’électricité dans toutes les localités d’au moins 500 habitants, les contours du programme d’électrification de 2112 localités ont été affinés.

« Ce programme porte sur un investissement d’environ 250 milliards de FCFA, supporté par l’Etat et le secteur de l’électricité. Les plans d’urgence conçus par le séminaire de 2011 ont été lancés pour la plupart et vont être complétés par les nouveaux besoins prioritaires recommandés par vos travaux », a-t-il expliqué, rassurant les experts participants.

M. Toungara a ajouté qu’à la suite de ces plans, pour le moyen et le long termes, suivront l’élaboration et la mise en œuvre des plans directeurs production-transport, distribution et télé-conduite pour une prise en compte cohérente de l’ensemble des projets du secteur de l’électricité.

« Le document du rendu final des travaux sera transmis au Premier ministre Ahoussou-Kouadio Jeannot à l’attention du Chef de l’Etat, M. Alassane Ouattara », a promis le ministre Adama Toungara aux experts qui ont produit lesdites recommandations, les invitant à d’autres séminaires pour l’année 2013.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment