Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Bouaké : Des médicaments et du matériel médical offerts à RTI Bouaké
Publié le lundi 19 novembre 2012  |  AIP




 Vos outils




Bouaké- La station régionale de Bouaké de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) a reçu samedi un important don de matériel médical offert par le PCA du marché de Gros de Bouaké, Nicolas Djibo.

Composé de médicaments de première nécessité ainsi que de matelas, de draps de lit, de chaises, d’un bureau, d’un réfrigérateur et de plusieurs vases, le don est destiné à la pharmacie de l’infirmerie de la station régionale de la RTI.

Ce don, est le fruit de la politique sociale du directeur de RTI Bouaké, Traoré Abou, auprès des personnes de bonne volonté pour la réhabilitation de la cantine et l’équipement de l’infirmerie, qui demeurent les préoccupations de la station régionale de la RTI, depuis sa réouverture le 29 décembre 2011.

Lors de la cérémonie de remise de don effectuée dans la cour de la Télévision, en présence de l’ensemble du personnel de RTI Bouaké, le donateur, Nicolas Djibo a déclaré être venu s’acquitter d’un devoir, celui de participer au développement de la ville de Bouaké en tant que fils de la localité.

« Le développement passe par plusieurs actions. Et une de ces actions qui m’a intéressée a été de pourvoir en partie l’infirmerie en matériel et en médicaments », a souligné M. Djibo.

Le président de l’Amicale des agents de RTI Bouaké, Charles Tatou, réceptionnant le don, a salué le geste de haute portée sociale de Nicolas Djibo qui, en « bon samaritain », apporte une bouffée d’oxygène à l’infirmerie qui manque de plateau technique digne de ce nom. M. Tatou a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’aide, en vue de la réhabilitation de la cantine de RTI Bouaké, décoiffée. Une cantine offerte il y a 25 ans, par le même Nicolas Djibo rappelle-t-on.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment