Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3242 du 20/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Projet de loi sur le mariage : Les députés Pdci maintiennent leurs amendements
Publié le mardi 20 novembre 2012  |  Le Nouveau Réveil


Activités
© Abidjan.net par EMMA
Activités des partis politiques: le Bureau Politique du PDCI RDA en conclave
02 juin 2012. Abidjan,maison du PDCI. Sous la houlette de SEM Henri KONAN BEDIE, Les membres du Bureau Politique planchent sur l`avenir du parti.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Nonobstant la dissolution du Gouvernement le mercredi dernier par le Président de la République, le projet de loi qui abroge, modifie ou complète certaines dispositions de la loi relative au mariage, après avoir été votée en commission, devrait passer demain mercredi devant l’ensemble des députés en plénière.

Le projet de loi, de ce fait, devra, une fois encore être mis à discussion, devant tous les députés de l’Assemblée Nationale, avant d’être soumis au vote. S’il obtient la majorité de vote, il passera et sera promulgué, en tant que loi par le Président de la république, qui signera un décret d’application. S’il ne passe pas le vote des députés, alors les émissaires du Gouvernement repartiront avec leur copie. En prélude à cette importante étape de demain, les députés du groupe parlementaire PDCI-RDA se sont réunis hier pour harmoniser leurs vues sur les différents points du projet. Il ressort de cette réunion que les députés du Groupe parlementaires PDCI-RDA, sauf changement de dernière minute ou cas de force majeure, ont arrêté de maintenir leurs observations et amendements sur le projet. Ils iront donc demain encore les rappeler aux envoyés du gouvernement, comme cela se doit dans un Parlement. Sans idée absolue de blocage.

EDDY PEHE


LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment