Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Filière café-cacao: L’OFT ET L’ULCR intensifient la lutte contre le racket et les tracasserie routières.
Publié le mardi 20 novembre 2012  |  Autre presse


Filière
© Abidjan.net par DR
Filière café-cacao: L’OFT ET L’ULCR en guerre contre le racket et les tracasserie routières.
20 novembre 2012. San Pedro. L’OFT ET L’ULCR effectue une tournee de sensibilisation à travers le pays.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Après les régions de Man Touba et Daloa, ce sont celles de Divo, Gagnoa, Soubré et San-Pedro qui ont accueillit la délégation de l’OFT et l’ULCR dans le cadre de la sécurisation de l’acheminement des deux produits mamelles de l’économie ivoirienne vers les ports d’Abidjan et de San-Pedro.

Depuis Sikensi jusqu’à San-Pedro en passant par N’Douci, Tiassalé, Divo, Lakota, Gagnoa, Soubré, Yabayo et Méagui la délégation conduite par Dr KOUYATE, Secrétaire Général de l’OFT, a diffusé le message du gouvernement, en ce qui concerne la campagne 2012-2013, à tous les acteurs de la filière café-cacao aux forces de l’ordre aux autorités administratives et aux transporteurs. Il s’agit notamment de lutter contre toutes formes d’entraves à la fluidité dans le transport de ces deux produits leurs pots de destination et aussi de lutter contre la fraude quant à l’achat effectif de ces produits au prix bord-champ tel qu’indiquer par le conseil café-cacao. A ce niveau Dr KOUYATE et sa délégation se sont fait forts de rappeler les conséquences du non-respect des mesures gouvernementales qui vont de l’emprisonnement au retrait de l’agrément pour les acheteurs ivoiriens et à l’expulsion pour des transformateurs ou exportateurs étrangers. Il s’agit également de garantir une meilleure qualité au café et cacao ivoiriens.
Concernant la composante militaire de cette mission qui était assurée par le Lieutenant TOUALY Constant, chef du département des opérations de l’Unité de Lutte Contre le Racket (ULCR), tous les chefs de corps des différentes régions ont été sensibilisés aux fins d’instruire leurs éléments sur les dispositions gouvernementales. Tout agent pris sur des faits de racket s’expose et expose sa hiérarchie également à des sanctions qui peuvent aller jusqu’à leur radiation.
Enfin des numéros verts de l’OFT et de l’ULCR ont été communiqués à tous pour signaler tout fait de racket d’un agent commis au contre à un barrage. Ce sont : 02 02 55 57/ 05 61 60 16/40 15 99 98 pour l’OFT et 01 01 36 45/01 01 36 88/08 86 30 31/05 33 54 35 pour l’ULCR. Signalons que pour les transporteurs, il a été demandé de mettre leurs véhicules en état et de se conformer aux dispositions réglementaires en vigueur.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment