Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Abengourou : Save The Children invite les victimes des abus à éviter les règlements à l’amiable
Publié le mercredi 21 novembre 2012  |  AIP




 Vos outils




Abengourou, La commémoration de la Journée internationale de l’enfant à Abengourou, organisée par l’ONG Vision Nouvelle en collaboration avec l’ONG internationale Save the Children Abengourou, a été l’occasion pour la responsable de cette dernière, Mme Adja Pelagie, d’exhorter les victimes et leurs parents respectifs à éviter les règlements à l’amiable et à dénoncer tous abus des droits des enfants.
Intervenant lors de la commémoration de cette journée à la salle des fêtes de la mairie d’Abengourou autour du thème « La prévention et la réponse aux violences faites aux enfants », Mme Adja a invité les victimes d’abus ou les parents d’abus de droits des enfants à éviter les règlements à l’amiable car « les conséquences de ces abus sont désastreuses sur la vie des enfants, à court, moyen et à long termes ».
« Une violence faite à un enfant peut le marquer toute sa vie. La violence détruit la vie des enfants, en un mot, la violence tue les enfants », a déclaré la responsable Save the Children qui a demandé à tous de veiller à l’application des lois en faveur de la protection des enfants, de contribuer à assurer une réponse holistique et coordonnée aux enfants victimes de violences et de favoriser la prévention des violences faites aux enfants.
La responsable exécutif de l’ONG Vision Nouvelle, Mme Kouadio a pour sa part indiqué que malgré les progrès notables enregistrés par le gouvernement ivoirien dans le domaine de l’accès de l’enfant à l’éducation, « il faut songer à l’assainissement de l’environnement scolaire et aux conditions de travail des enfants ». Elle a précisé que plus de 200 millions d’enfants qui travaillent dans le monde exercent des activités nuisibles à leur développement et certains subissent des violences dans les foyers, les rues et les écoles.
Face à cette situation, Mme Kouadio souligne que sa structure œuvre aux côtés des enfants d’Abengourou, d’Agnibilékrou et de Niablé depuis 2006, avec le soutien financier de Save The Children International pour mener des activités de prévention à travers des sensibilisations, des réponses ponctuelles aux cas d’abus et de violations des droits des enfants, à l’insertion familiale, à la mise en apprentissage des enfants non scolarisés et déscolarisés.
Le directeur régional du ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Gonty Michel a de son côté déploré le manque d’engouement des adultes d’Abengourou et leur faible taux de participation à cette cérémonie dédiée aux enfants. « Les enfants sont différents des adultes, ils ont leurs besoins spécifiques, leur manière de voir, leur manière d’être et en tant que tel, nous les adultes nous avons le devoir de les considérer comme tel et de respecter leurs droits », a-t-il affirmé.
Des sketchs, des poésies et une motion de remerciement des enfants ont meublé cette journée qui a débuté par une marche des enfants de la Place de la solidarité à la mairie d’Abengourou.

apk/cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment