Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

Fête des moissons au temple Béthel d’Abobo Baoulé / Me Françoise Kaudhjis-Offoumou (Commissaire à la CDVR) : « Les Ivoiriennes et les Ivoiriens doivent prendre conscience de ce que la réconciliation nationale est un impératif catégorique »
Publié le mercredi 21 novembre 2012  |  Ivoire-Presse


Eglise
© Ivoire-Presse par DR
Eglise méthodiste unie : Fête des moissons au temple Béthel d’Abobo Baoulé
Dimanche 18 novembre 2012. Abidjan. Le Temple Béthel d’Abobo Baoulé a organisé sa fête annuelle de moisson pour recueillir les fonds nécessaires devant servir à achever l`ouvrage d’environ 1500 places assises


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

L’Eglise Méthodiste unie de Côte d’Ivoire, Temple Béthel d’Abobo Baoulé a organisé dimanche 18 novembre sa fête annuelle de moisson afin de recueillir les fonds nécessaires pour bâtir son temple d’environ 1500 places assises. L’Eglise accueillait pour la circonstance, des milliers de fidèles et plusieurs autorités administratives, coutumières mais également hommes politiques notamment Siaka Koné, député d’Abobo et le Ministre Joël N’Guessan,
Porte-parole principal du Rdr. Le Président Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation), le Premier Ministre Charles Konan Banny, en quête d’unité entre les ivoiriens s’est fait représenté par Me Françoise Kaudhjis-Offoumou, Commissaire à la CDVR. Elle a livré un important message du Président Charles Konan Banny. Nous vous en proposons l’intégralité.



Monsieur le Ministre Joël N’GUESSAN
Honorable Député Koné
Pasteur N’dja Agré Clarisse Pasteur du circuit d’Abobo-Baoulé
Honorable Prédicateurs
Mesdames et messieurs les membres du Conseil et la communauté Méthodiste Unie Bethel d’Abobo-Baoulé
Monsieur le Chef de village d’Abobo-Baoulé
Distinguées Personnalités politiques administratives religieuses, traditionnelles, militaires prises en vos rang grades et qualités,
Honorables invités, Mesdames, Messieurs
Chères sœurs, chers frères en Christ,

Permettez-moi, au nom du Premier Ministre Charles KONAN BANNY, Président de la Commission Dialogue Vérité Réconciliation (CDVR) de vous saluer dans le nom de Jésus. Je voudrais vous remercier et vous féliciter pour la cordialité de l’accueil et la ferveur des prières.

Je voudrais ensuite vous dire que le Président de la CDVR aurait bien voulu être personnellement présent ce matin dans ce temple. Mais il a eu un empêchement dirimant qui l’a retenu hors d’Abidjan. C’est pourquoi il m’envoie le représenter à cette Fête des Moissons. Il me charge de vous dire que pour l’objectif de la Fête, il rencontrera dès son retour la personne que vous désignerez pour sa contribution ; car c’est seulement hier qu’il m’a dit au téléphone de venir le représenter.

Merci aux Pasteurs et aux prédicateurs.
Merci à toute la Communauté.

Comme toute fête, la fête de la Moisson est une solennité, un ensemble de réjouissance de caractère commémoratif qui est un élément primordial de la vie sociale. Elle permet de remettre en contact les personnes dispersées matériellement ou psychologiquement , chacun vacant de son coté à ses occupations personnelles.

La fête exerce donc les êtres humains à l’unanimité à parfaire la socialisation.

« Pour moi, la fête c’est avant tout une ardente apothéose du présent en face de l’inquiétude de l’avenir » disait Simon de Beauvoir (in La Force de l’âge, p-587)

La Fête a aujourd’hui, une valeur sociale et politique au-delà de son caractère culturel.
Quant on se rend compte que la fête religieuse Bretonne implique le pardon en se terminant par une procession alors la Fête de la moisson de l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire au Temple BETHEL d’Abobo Baoulé constitue un temps de rassemblement pour la Paix et la Réconciliation au moyen de la Parole de Dieu.

Eminence, Révèrent Pasteurs,
Chers fidèles de la communauté Méthodiste unie Bethel d’Abobo Baoulé

Le Premier Ministre Charles KONAN-BANNY Président de la CDVR vous exprime toute sa gratitude pour l’invitation. Il a dit dès l’entame de sa mission qu’il s’agit d’un sacerdoce.
Son équipe entend aider les Ivoiriennes et Ivoiriens à se réconcilier car seul Dieu est Paix et Réconciliation.

Par conséquent , les Ivoiriennes et les Ivoiriens doivent prendre conscience de ce que la réconciliation nationale est un impératif catégorique qui s’impose à nous. Il n’existe pas d’alternative à cette nécessité sinon la guerre dont aucune Ivoirienne aucun Ivoirien ne veut , après tout ce que nous avons vécu

Aussi depuis notre hymne national nous avons pris l’engagement collectif de garder la Côte d’Ivoire terre d’espérance , pays de d’hospitalité et de la vraie fraternité.
Nous avons donc l’obligation absolue d’être unis en nous accordant dans l’intérêt supérieur de la nation.

Cette mission , le Président de la CDVR , l’a confiée aux religieux ; les leaders religieux qui prêchent la parole de Dieu savent exhorter leurs fideles à l’amour à la justice à la vérité au pardon à la repentance et à la réconciliation. Il sait compter sur vous pour réussir sa mission.

Eminence,
Révérends Pasteurs,
Chères sœurs chers frères chrétiens,

Apprenons à nous connaitre, à entrer en nous-mêmes pour extirper le mal et à respecter l’autre avec ses différences, avec ses travers.

Ne jetons pas la faux en la moisson d’autrui parce que la Côte d’Ivoire est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire qui respecte les Droits Humains, le Droit à la différence, la tolérance etc.

Faisons en sorte que la Côte d’Ivoire ait son âme en fête pour que la moisson triomphe pour chacune et chacun de nous , oui je rêve d’une Côte d’Ivoire comme cette joie immense , cette joie communicative dans le Temple BETHEL pour la gloire de Dieu.

Je vous remercie

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment