Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2695 du 22/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Économie

Douanes des Etats de la CEDEAO / Projet Madao : Des experts en conclave pour un intérêt commun
Publié le jeudi 22 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




Un atelier régional sur le projet modernisation des administrations douanières de l’Afrique de l’Ouest (MADAO) s’est ouvert le lundi 19 novembre 2012 à l’Hôtel Tiama, sous l’égide de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), en collaboration avec la Direction générale des douanes de Côte d’Ivoire. Selon Da Pierre, Directeur général-adjoint, représentant le Directeur général des douanes ivoiriennes, le projet Madao vise à soutenir les efforts des administrations douanières de l’Afrique de l’Ouest. «Ce projet répond aux besoins prioritaires identifiés par les administrations elles-mêmes à travers trois composantes que sont les ressources humaines, les relations avec les partenaires et la mobilisation des ressources», a-t-il précisé. Pour mener à bien un projet de modernisation, il importe, selon lui, d’identifier clairement les parties prenantes.

«Le présent atelier doit apporter des réponses à travers le partage d’expériences inspirées des bonnes pratiques en la matière, notamment en ce qui concerne la mise à disposition d’outils et de stratégies d’engagement des parties prenantes, la maîtrise des mécanismes de consultations et des plateformes de dialogues performants», a-t-il ajouté. Pour sa part, Bernard Zbinden, coordonnateur du secrétariat général de l’OMD, du renforcement des capacités pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre a axé son intervention sur les enjeux de cette rencontre qui se tient du 19 au 24 novembre 2012. Il s’agit, selon lui de faire en sorte que les administrations douanières africaines soient performantes «Au cours de cet atelier, nous allons identifier les parties prenantes de la douane, les regrouper en fonction de leur relation, et voir comment engager les parties prenantes dans le processus de réformes douanière dans lequel se sont engagées toutes les administrations», a-t-il souligné.

Le Projet MADAO, financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA) vise à soutenir les efforts de modernisation des administrations douanières en Afrique de l’Ouest. A travers l’organisation d’ateliers régionaux et de missions d’appui au niveau national. Il a pour objectif de présenter les meilleures pratiques dans de nombreux domaines liés à la gestion stratégique et fournir un appui adapté aux besoins spécifiques en matière de gestion des ressources humaines, des relations avec les partenaires parties prenantes et la mobilisation des ressources.

Armand K

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment