Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Côte d`Ivoire: Ouattara a formé son nouveau gouvernement
Publié le jeudi 22 novembre 2012  |  AFP


Le
© Abidjan.net par Nathan K.
Le secrétaire général de la Présidence a rendu public la liste des nouveau ministres composant le gouvernement Ducnan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN - Le nouveau gouvernement du président ivoirien
Alassane Ouattara, chargé d'aller plus loin pour relever le pays meurtri par
la crise de 2010-2011, a été formé jeudi, a annoncé la présidence.
Ce gouvernement compte 28 ministres, dont le Premier ministre Daniel Kablan
Duncan, selon la liste lue par le secrétaire général de la présidence, Amadou
Gon Coulibaly.
Il s'agit donc d'une équipe un peu resserrée - le précédent cabinet
comptait 35 ministres -, après que des ministères jusque-là séparés et qui
semblaient redondants ont été regroupés. Une dizaine de ministres quittent le
gouvernement et quatre font leur entrée.
Le président Ouattara conserve le portefeuille de la Défense et garde
auprès de lui un ministre délégué sur ce dossier, Paul Koffi Koffi, alors que
la cruciale réforme de l'armée n'en est qu'à ses balbutiements.
Membre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ex-président
Henri Konan Bédié, principal allié de M. Ouattara, Daniel Kablan Duncan,
jusque-là chef de la diplomatie et qui fut Premier ministre dans les années
1990 sous la présidence Bédié, a été nommé mercredi à la tête du gouvernement.
Le chef de l'Etat avait dissous le 14 novembre son équipe. La présidence a
justifié cette dissolution surprise par le fait que le groupe parlementaire
PDCI et celui d'un petit parti allié avaient voté en commission contre un
projet de loi sur le mariage présenté par le gouvernement précédent, et y a vu
une atteinte à la cohésion de l'alliance.
Mais la dissolution traduisait de fortes tensions entre le PDCI et le
Rassemblement des républicains (RDR) de M. Ouattara, bien au-delà du texte de
loi invoqué.
Le nouveau gouvernement devra accentuer les efforts pour relever le pays,
meurtri par la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait
environ 3.000 morts
eak-tmo/sd

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment