Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2696 du 23/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Daniel Kablan Duncan, Premier ministre : ‘‘Les défis à relever sont immenses’’
Publié le vendredi 23 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Gouvernement:
© Présidence par DR
Gouvernement: Kablan Duncan, nouveau Premier ministre
Mercredi 21 novembre 2012. Abidjan. Palais présidentiel, au Plateau. Le Secrétaire général de la Présidence de la République annonce la nomination du nouveau Premier ministre, Daniel Kablan Duncan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

«A l’entame des travaux de ce premier conseil des ministres qui nous réunit ce jour, je voudrais, en ces moments solennels, Excellence M. le président de la République, exprimer ma profonde gratitude pour avoir, une fois de plus, voulu me renouveler votre confiance en me nommant Premier ministre à la tête de ce nouveau gouvernement.
Excellence M. le président de la République, il est bon de rappeler qu’il y a de cela quelques années, plus précisément en 1990, alors Premier ministre, vous avez bien voulu me proposer à Son Excellence le président Félix Houphouët-Boigny, père-fondateur de la Côte d’Ivoire moderne pour occuper les fonctions de ministre de l’Economie et des Finances. Pour revenir aux affaires en votre qualité de président de la République en 2011, Excellence M. le président de la République, vous avez bien voulu à nouveau me faire appel, pour occuper le poste de ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères. Cet acte qui fut déjà un grand honneur pour moi, vient encore d’être réitéré par vous, monsieur le président de la République. Eu égard à une telle marque d’estime, de considération et de confiance, je voudrais, Excellence M. le président de la République, vous renouveler mes très sincères et vifs remerciements.
Excellence M. le président de la République, à présent permettez-moi d’avoir une pensée pour votre aîné, Son excellence Henri Konan Bédié, pour lui dire ma reconnaissance pour la confiance qu’il a aussi voulu me témoigner.
Excellence M. le président de la République, je voudrais saisir l’occasion qui m’est offerte pour vous assurer de ma détermination à œuvrer avec mesdames et messieurs les ministres, pour atteindre les objectifs que vous avez fixés dans votre programme de gouvernement. C’est le lieu, Excellence M. le président de la République, d’adresser mes remerciements aussi à Son excellence Jeannot Kouadio-Ahoussou et à toute l’équipe gouvernementale précédente pour le travail abattu dans des conditions difficiles après cette période difficile de la crise profonde et grave qu’a traversée notre pays. Je voudrais dire quelques mots à mesdames et messieurs les ministres. Je voudrais vous dire toute ma fierté de vous avoir à nos côtés et vous féliciter pour votre brillante nomination à ces différents postes. Je suis persuadé qu’ensemble, autour de son Excellence M. le président de la République, Alassane Ouattara, nous pouvons relever tous les défis pour faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent en 2020, un pays incontournable qui retrouve son lustre d’antan.
Excellence M. le président de la République, vous avez fixé au gouvernement de faire en sorte que trois axes principaux de votre politique soient mis en œuvre : la paix et la sécurité, la réconciliation nationale, la reconstruction et la relance économique. C’est autour de ces trois axes que tous les membres du gouvernement doivent bâtir leur programme de travail, afin de mobiliser nos vaillantes populations qui n’ont que trop souffert des aléas de cette longue et grave crise que la Côte d’Ivoire a traversée pendant plus d’une décennie. Il nous faudra donc ensemble mobiliser toutes les populations pour atteindre l’objectif fixé par le président de la République. Ce faisant, Excellence M. le président de la République, il ne fait aucun doute que les sillons du développement seront ainsi tracés en vue de la création d’emplois pour l’ensemble de nos populations, singulièrement les jeunes et les femmes et leur assurer un bien-être social. Pour y arriver et faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020, il nous faut une croissance forte afin d’aboutir à une réduction de la pauvreté de moitié, d’ici 2015 et permettre à notre pays d’être un hub économique et financier dans notre sous-région africaine.
Mesdames et messieurs les ministres, les défis à relever sont immenses, la Côte d’Ivoire regorge de potentialités humaines, tant à l’intérieur du pays qu’au niveau de la Diaspora et elles devront permettre de réaliser les objectifs fixés par le président de la République. Je voudrais, Excellence M. le président de la République, en terminant mon propos et au nom de tout le gouvernement ici présent, vous renouveler notre infinie reconnaissance et vous dire, au moment où pour la deuxième fois j’occupe le poste de Premier ministre, j’ai pleine conscience de l’évolution du contexte social. Je m’engagerai avec l’ensemble du gouvernement à faire en sorte de continuer à mériter votre confiance et celle de la Nation.
Je vous remercie, Excellence M. le Président de la République».

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment