Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2762 du 26/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Licenciement abusif à Emirates Airlines : Michel Yhaye victime d’une cabale
Publié le lundi 26 novembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Elu en novembre 2009 à la tête de l`Association des représentants des compagnies aériennes (arc), Michel Yhaye, Directeur Administratif et Financier (Daf) de la compagnie Emirates Airlines a été licencié par la société qui jusque-là l`employait, ont déploré les travailleurs. Pour ces employés, ce licenciement a été suscité par le représentant de la compagnie Emirates Airlines pour la Côte d’Ivoire qui l`aurait pressé de démissionner de la présidence de l`Arc. Cette affaire fait en ce moment des vagues dans le milieu du transport aérien. Le ministre ivoirien des Transports, saisi de l`affaire depuis le 20 octobre 2012, n`aurait pas réagi. Jusqu`à ce que survienne le licenciement du Directeur administratif et financier (Daf) de la compagnie Emirates Airlines. A l`issue d`une rencontre commanditée par le représentant de la compagnie Emirates Airlines pour la Côte d`Ivoire avec ses supérieurs hiérarchiques venus de Dubaï, le 12 novembre 2012, «La rencontre a lieu le lundi 12 novembre 2012. Après quatre heures de tractations infructueuses pour obtenir la démission du Directeur Administratif et Financier contre compensation, celui-ci est licencié pour insuffisances professionnelles, puisque les envoyés du siège ont refusé l’hypothèse de détournement de fonds» explique un membre de l`Arc. Celui-ci a par ailleurs regretté le départ prématuré de Michel Yhaye de la présidence de la structure, alors que son mandat expirait en novembre 2013, c`est à dire dans moins de 12 mois. La même source affirme qu`avant d`arriver au licenciement de Michel Yhaye, le représentant d`Emirates Airlines pour la Côte d`Ivoire, son supérieur, par ailleurs membre de l`Arc, à peine arrivé en Côte d`Ivoire, avait exigé sans succès le départ de son collaborateur de la tête de l`association. D`où la tenue d`une assemblée générale au cours de laquelle Michel Yhaye devait officiellement rendre sa démission pour que de nouvelles élections aient lieu. Mais cette assemblée avait plutôt renforcé la popularité de la cible au sein de l`association, puisque sur 11 compagnies aériennes qui ont pris part, 10 ont voté pour son maintien à la présidence de l`association. «A l’issue du vote, les différents intervenants ont demandé à Christophe Leloup de permettre au Président de l’Arc à qui la majorité des compagnies venait ainsi de renouveler leur confiance d’aller au terme de son mandat prévu pour novembre 2013», précise une autre source proche de l`Arc. Fou de rage, le représentant de la compagnie Emirates Airlines pour la Côte d`Ivoire alors aurait juré de «liquider» son collaborateur qui a osé lui tenir tête. La suite on l`a connait. Michel Yhaye a été définitivement écarté de la compagnie aérienne Emirates Airlines.
Jean-Baptiste Essis

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment