Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3249 du 28/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Région

Cérémonie d’intronisation à Dimbokro Silué Kagnon installe le chef de Totokro
Publié le mercredi 28 novembre 2012  |  Le Nouveau Réveil




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le samedi 17 novembre dernier a vu l’intronisation et l’installation du nouveau chef du village de Totokro dans le département de Dimbokro. En présence de nombreuses personnalités administratives, politiques et coutumières de la région, et surtout du député Augustin Silué Kagnon, vice-président de l’Assemblée nationale, représentant le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, parrain de la cérémonie. Il a été procédé, dans un premier temps, à la remise de l’arrêté de désignation du chef Nanan Todoya Koffi II, de son intronisation traditionnelle, puis de la remise de deux nouveaux bâtiments de l’EPP de Totokro, construits par le Conseil général de Dimbokro.

Dans son message, le député Silué, au nom du parrain Soro, a encouragé les populations de la Région du Nzi à œuvrer davantage pour la paix : «Honorable chef Nanan Todoya Koffi II, au-delà de cette intronisation, il est question, en tant que garant de nos coutumes, que vous vous appropriez le processus de réconciliation… C’est en parlant de réconciliation à Dimbokro, à Gagnoa, à Man, à Korhogo d’où je suis originaire, que nous pourrons donner une chance à la paix de se réaliser dans notre pays. Sur le chemin de la paix, il nous faut plus… Honorables chefs… si vous prenez la route de la paix avec nous, l’esprit déterminé, le cœur léger et la main dans la main, nous saurons sûrement arriver à bon port». Le député Silué a, par ailleurs, demandé aux populations de s’inspirer de l’exemple pacifique du président Henri Konan Bédié.

OC

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment