Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2765 du 29/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Sport

Taekwondo/ 2e Open féminin intercommunal : La fête fut belle !
Publié le mercredi 28 novembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Sensationnel, féérique, épatant… Les substantifs ne manquent pas pour qualifier le 2e Open taekwondo Dame qui s’est déroulé toute la journée du samedi 24 novembre 2012 au Palais des Sports de Treichville. En présence d’Alain Lobognon le nouveau ministre en charge des Sports, de la Marraine, Mme Fadika Sako Sarra, 1ère vice présidente de l’hémicycle ivoirien qui avait à ses côtés une pléthore d’Honorables dames, de la 1ère femme préfet de Côte d’Ivoire, des ministres Raymonde Goudou… et du président de la Fitkd Me Bamba Cheick Daniel, le nombreux public a été très bien servi. Dans une ambiance festive, 300 athlètes issues de 22 ligues ont égayé les férus du taekwondo qui se sont déplacés en masse. Tant en combat qu’en poomsae (démonstration), le spectacle était beau. Au-delà de toutes celles qui ont été primées, c’est la victoire du taekwondo féminin dirigée par la vice-présidente Mme Martine Veh et de Me Emmanuella Ané, Ceinture noire, 4e Dan. La dernière cité et son comité d’organisation d’une dizaine de membres ont, en effet, relevé le pari de l’organisation. A l’instar de Kéren Kéita Zahia qui a orchestré la restauration avec maestria, tous ont veillé au grain pour garantir le succès de ce 2e Open féminin. C’est à juste tire que le très méticuleux Me Bamba Cheick Daniel à encenser en rendant hommage Emmanuella Ané, le principal maître d’œuvre. Idem pour la marraine Mme Sarra Sako qui a congratulé toutes les participantes pour leur courage, leur endurance. «Soyez toutes des modèles partout où vous êtes», leur a-t-elle demandé. Vive la 3e édition qui pourrait s’ouvrir sur l’étranger.
Eugène Djabia

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment