Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
International
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

International

La France pour un statut d`observateur de la Palestine à l`Onu
Publié le mercredi 28 novembre 2012  |  Reuters




 Vos outils




PARIS - La France votera pour l'octroi à la Palestine d'un statut d'État non membre observateur aux Nations Unies, a déclaré mardi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé qu'il demanderait le 29 novembre aux Nations unies d'accorder ce statut à la Palestine, se disant prêt à entamer des pourparlers avec Israël une fois qu'il l'aura obtenu.

"Jeudi ou vendredi prochains, quand la question sera posée, la France répondra oui par souci de cohérence", a déclaré Laurent Fabius à l'Assemblée nationale, lors de la séance des questions au gouvernement.

"Le moment où cette question va être posée est un moment très délicat, à la fois parce que le cessez-le-feu est extrêmement fragile, parce qu'il y a les élections israéliennes, parce qu'il y a un changement dans la composition de l'administration américaine", a-t-il toutefois ajouté.
"C'est seulement par la négociation, que nous demandons sans condition et immédiate entre les deux parties, qu'on pourra aboutir à la concrétisation d'un Etat palestinien", a-t-il encore dit.

Un accord de cessez-le-feu a été conclu le 21 novembre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, mettant fin à huit jours de bombardements israéliens et de tirs de roquettes palestiniennes qui ont coûté la vie à 167 Palestiniens et à six Israéliens. Des pourparlers ont débuté lundi sous médiation égyptienne pour mettre au point les dispositions de cet accord.
La semaine dernière, Laurent Fabius avait laissé entendre que la France s'orientait vers un soutien à la demande palestinienne à l'Onu, rappelant l'engagement du président François Hollande d'oeuvrer à sa reconnaissance internationale.

Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, Paris avait plaidé en faveur d'un statut de non membre pour la Palestine à l'Onu, similaire à celui du Vatican. La France avait également voté pour que la Palestine devienne membre de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

L'Autorité palestinienne n'est pas parvenue en 2011 à obtenir de la part du Conseil de sécurité de l'Onu une reconnaissance pleine et entière d'un Etat palestinien, en raison notamment d'un veto des Etats-Unis.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment