Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



Le Nouveau Réveil N° 3250 du 29/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Art et Culture

Ouverture du Salon international du livre d’Abidjan (Sila), hier : «Le livre ne doit pas avoir peur des technologies nouvelles»
Publié le jeudi 29 novembre 2012  |  Le Nouveau Réveil


Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le ministère de la culture annonce la tenue du prochain Salon Internationale du Livre d`Abidjan (SILA)
Mardi 06 novembre 2012. Plateau.CCRAE-UEMOA. Le ministre de la culture et de la francophonie Maurice Kouakou Bandama et les partenaires du livre ont annoncé la tenue de la 5eme édition du Salon Internationale du Livre d`Abidjan.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Salon international du livre d’Abidjan (Sila) s’est ouvert, hier, mercredi 28 novembre 2012 à l’espace Crrae (Plateau). Pendant quatre jours, les amoureux de ce support d’éducation intellectuelle, côtoieront les acteurs dans leurs stands respectifs. A l’ouverture, Maurice Kouakou Bandaman, ministre de la Culture et de la francophonie, n’a pas manqué d’exprimer sa joie de voir renaître de ses cendres, le Sila, interrompu depuis huit ans. Selon lui, trois raisons principales motivent ce sentiment. Il s’agit du challenge pour le gouvernement ivoirien de voir rouvert ledit salon, du respect du décret de l’année 2012 comme celle du livre et de la confirmation du réveil de la Côte d’Ivoire post-crise. «Nous devons faire en sorte que le livre ne soit pas semblable au personnage de Fama dont parle Ahmadou Kourouma. Le livre ne doit pas être ce prince inadapté qui n’a pas su lire les signes de la vie et qui est condamné à mendier sa présence au monde. En ce nouveau millénaire, le livre ne doit pas avoir peur des technologies nouvelles qui se développent à une vitesse accrue. Non et non ! Le livre doit conserver sa place dans la construction intérieure des individus», a indiqué le ministre de la Culture. Avant d’ajouter que le président de la République, Sem. Alassane Ouattara, est résolu à accompagner la vie du livre à travers des projets de lois et des actions fortes en vue d’asseoir des centres de lecture sur l’ensemble du territoire en cours de réalisation par son ministère.

MORGAN EKRA

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment