Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2701 du 29/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Visite du chef de l’Etat / Alassane Ouattara aux populations de Téhini : ’’Nous sommes à la tâche et nous ferons en sorte de rattraper votre retard’’
Publié le jeudi 29 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Alassane
© Présidence par DR
Alassane Ouattara dans le Zanzan: le meeting de Doropo
Mercredi 28 novembre 2012. Doropo. Dans le cadre de sa visite d`Etat dans le Zanzan, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara est accueilli dans la ferveur.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Président de la République était le mercredi 28 novembre 2012, dans la préfecture de Téhini. Alassane Ouattara a au cours de cette deuxième étape de sa visite d’Etat dans le Bounkani, déploré l’état très avancé de pauvreté des populations. Cependant, il a promis rattraper ce retard.

«Cette visite crée beaucoup d’émotions en moi en raison du grand retard de cette région. Maintenant nous sommes à la tâche et nous ferons en sorte de rattraper votre retard», a dit en substance le Président de la République, lors du meeting qu’il a animé à Téhini. Très touché de se retrouver à nouveau à Téhini (c’est sa troisième visite, mais la première en tant que Président de la République), le Chef de l’Etat a livré un message d’espoir aux populations. «Nous pouvons faire beaucoup de choses pour Téhini et pour le Bounkani et nous allons le faire», a rassuré Alassane Ouattara. Qui devant le dénuement total de cette région a pris l’engagement de «faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit une nation moderne». Le N° 1 ivoirien est revenu sur les réalisations qu’il a déjà entreprises pour Téhini, non sans indiquer qu’il tiendrait toutes ses promesses à l’endroit du Bounkani et de Téhini. «Cela fait seulement 18 mois que nous sommes au pouvoir. Pour les 3 années à venir, nous ferons beaucoup plus. Nous avons de grandes ambitions pour cette région», avant d’annoncer qu’il compte investir 163 milliards dans le Bounkani. Le Président de la République a également rappelé les actions de développement de la Première dame dans cette région. Son message a aussi porté sur la réconciliation. Un programme si cher au chef de l’Etat. Car sans réconciliation, il n’y a pas de développement, a dit Alassane Ouattara. Pour sa part, Dr Noufé Djibril, porte-parole des populations, a dépeint un tableau sombre des acquis de Téhini. «Le temps s’est arrêté par ici», a-t-il imagé, comme pour dire que le développement est loin d’être une réalité à Téhini. Il a émis certaines doléances des populations, notamment le bitumage de l’axe Bouna-Téhini, ce qui, permettrait avoue-t-il, de booster le secteur agro-pastoral. S’il sait sa région enclavée, Dr Noufé Djibril veut croire en l’avenir. «Après feu Félix Houphouët-Boigny, tout redevient possible avec vous, Monsieur le Président», s’est-il réjoui au sujet de leur illustre hôte. Le maire de la commune, Palé Siaka, a quant à lui, remis les clefs de sa localité au Président de la République. Alassane Ouattara a été initié à la tradition Koulango. De ce fait, il a été baptisé, Noufé Sié, car étant le premier garçon de la famille et Noufé Digbinsité, parce que homme de développement. Le Président de la République s’est aussitôt rendu à Nassian et Sandégué. Partout où il est passé, il a parlé développement, réconciliation et surtout emplois-jeunes.

A. Dedi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment