Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 953 du 29/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Visite d’Etat dans le District du Zanzan : Tout est au rouge à Doropo
Publié le jeudi 29 novembre 2012  |  Le Mandat


Alassane
© Présidence par DR
Alassane Ouattara dans le Zanzan: le meeting de Doropo
Mercredi 28 novembre 2012. Doropo. Dans le cadre de sa visite d`Etat dans le Zanzan, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara est accueilli dans la ferveur.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara poursuit sa visite dans le District du Zanzan. Hier, il a visité les départements de Doropo, Téhini, Nassian et Sandégué, situés dans la région du Bounkani.
Chef lieu de département, à en croire le député Sansan Kambilé, porte-parole des populations, Doropo manque du minimum. Sans brigade de gendarmerie, ni commissariat de police, bénéficiant seulement d’un dispensaire, Doropo est dans un coma profond. L’électricité est fournie seulement de 15h à 5h du matin. « Tout est au rouge. Doropo a baigné durant ces 52 ans d’indépendance de notre cher pays. Même le minimum manque à Doropo : Les infrastructures sanitaires, scolaires, routières, de développements de base… sont presque inexistantes ou fonctionnent dans un coma profond. Que dire du téléphone fixe que le jeune de 12 ans de Doropo ne connait pas ! Au 21ème siècle, Doropo notre chef-lieu de département ne dispose que d’un dispensaire comme ce fut le cas de d’autres villages de notre pays dans les années coloniales». La route Bouna-Doropo longue de plus de 75 km n’est pas bitumée. S’exprimant à son tour, le maire de Doropo, Charles Kambiré a sollicité une benne et un tracteur pour le ramassage des ordures ménagères. Le Président Ouattara a répondu favorablement à cette demande. En dépit de ses difficultés, le député de Doropo s’est cependant réjoui de l’embéllissement de sa circonscription. Depuis l’arrivée au pouvoir de du Président Alassane Ouattara, Doropo bénéficie d’eau potable. Mais, les cadres du département ont souhaité la fourniture de l’electricité 24/24H. Touché par l’accueil chaleureux à lui accordé par les lobi, koulango, mossi et dioula de la région, le Président de la République, Alassane Ouattara, a appelé le mercredi 28 novembre 2012 les populations de Doropo à la paix et annoncé le démarrage de grands chantiers pour le développement de la ville, lors d’un meeting. "Mon vœu le plus cher, c’est de rassembler les fils et les filles de la Côte d’Ivoire" et de bâtir le pays, a déclaré M. Ouattara, lors de la deuxième étape de sa tournée entamée depuis le mardi dernier dans le district du Zanzan. "Cela fait 18 mois que nous sommes aux affaires. Il en reste que 3 ans. Vous pouvez nous faire confiance", a-t-il indiqué, avant d’ajouter : "je respecterai mes engagements". Il a rappelé avoir déjà investi dans la région de Bounkani, dont fait partie Doropo, plus de 07 milliards de FCFA, et rassuré rattraper dès 2013 le retard qu’elle connaît au plan du développement. "Je vous le promets, vous aurez de l’électricité 24H/24 et nous allons construire également quatre bornes de fontaine" et démarré en 2013 les travaux de la construction de la route Bouna-Doropo, dont le financement estimé à plus de 38 milliards FCFA, a été déjà bouclé. Je suis à vos côtés… Je suis venu ici pour vous donner un espoir, que nous allons nous concentrer sur le développement de Bounkani", a-t-il conclu. Lors de la première étape de cette tournée de quatre jours, M. Ouattara avait, aussi, exprimé sa volonté de développer Bouna, ville qui a le taux de pauvreté le plus élevé en Côte d’Ivoire.

PATRICK N’GUESSAN
Envoyé spécial dans le District du Zanzan

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment