Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Sandégué : Le président exhorte à la réconciliation pour l’unité du pays
Publié le jeudi 29 novembre 2012  |  AIP


Visite
© Présidence par Aristide
Visite d`Etat dans le Zanzan : le Président Alassane Ouattara à Téhini
Mercredi 28 novembre 2012. Téhini. En visite d`Etat dans la région du Zanzan, le Président Alassane Ouattara rencontre les populations de Téhini


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a rappelé, mercredi, à Sandégué, l’importance de la réconciliation pour les ivoiriens après une dizaine d’années de crise pour l’unité du pays.
"Chacun de vous doit tendre la main à son prochain pour que la Côte d’Ivoire soit un grand pays. La réconciliation est une obligation pour chaque ivoirien", a insisté le président de la République auprès de la population Barabo de Sandégué.
Comme partout où il est passé, dans le cadre de sa visite d’Etat dans le district du Zanzan, le président ivoirien a exhorté le peuple Barabo au pardon et à l’entente, afin que, dans l’union, le département puisse rattraper le retard pris depuis de longues années.
Estimant que le travail du gouvernement ne suffit pas à ramener cette harmonie entre les ivoiriens, le chef de l’exécutif a demandé des prières de tous pour parvenir à cela.
"Ici, vous avez priez pour que je sois le président de tous les ivoiriens, je vous demande donc de continuer à prier pour la réconciliation entre tous les ivoiriens", s’est adressé Alassane Ouattara à ses interlocuteurs de Sandégué qui ont accueilli ce message avec joie.
Selon de nombreuses personnes rencontrées par l’AIP, les cadres de Sandégué notamment, divisés quelques années du fait de leurs incompréhensions politiques, ont enfin décidé de faire table rase du passé et de faire du développement de leur région, leur principal priorité.
(Aip)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment