Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Santé

Journée mondiale de lutte contre le Sida/Phillip Carter III Ambassadeur des Etats Unis : « Œuvrer Ensemble pour une Génération sans SIDA »
Publié le vendredi 30 novembre 2012  |  Le Democrate


Sortie
© Abidjan.net par Didier A.
Sortie de crise: Search For Common Ground donne un coup de pouce à la réconciliation nationale
Vendredi 06 avril 2012.Abidjan.Plateau(Banqueta du ministère des affaires étrangères.Grȃce à l`appui du Département d`Etat Américain Search For Common Ground procède au lancement de deux projets sur la réconciliation et la cohésion sociale en présence de plusieurs personnalités. Photo: L`Ambassadeur des Etats-unis Phillip Carter III


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier


Le Représentant du Ministre de la Santé et de la Lutte contre le VIH/SIDA,
Le Représentant du Ministre d’Etat, Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité,
Le Représentant du Ministre de l’Education Nationale et l’Enseignement Technique,
Le Représentant du Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant,
Le Représentant du Ministre Délégué auprès du Président de la République, chargé de la Défense,
Mesdames et Messieurs les représentants des ONG internationales et nationales,
Mesdames et Messieurs les personnes infectées ou affectées par le VIH/SIDA,
Mesdames et Messieurs les membres de la presse:

Je voudrais vous souhaiter la bienvenue aujourd`hui à l`Ambassade des Etats-Unis et vous remercier de prendre de votre temps pour vous joindre aux États-Unis pour célébrer le 1er décembre, marquant la Journée Mondiale du SIDA. Chaque année à cette même date, nous réfléchissons aux vies perdues et changées pour toujours, du fait du SIDA.

En reconnaissance du thème international de cette année « Œuvrer Ensemble pour une Génération sans SIDA » et celui de la Côte d`Ivoire « Zéro décès dû au VIH/SIDA », nous sommes ici pour célébrer ces vies qui ont été sauvées et améliorées en conséquence de notre partenariat avec la Côte d`Ivoire dans la lutte contre le SIDA.

Depuis 2004, le gouvernement américain travaille par le biais de son programme PEPFAR, le Plan d’urgence Américaine de la lutte contre le SIDA, pour soutenir le gouvernement, la société civile et le secteur privé ivoiriens dans la lutte contre le VIH/SIDA. L`année dernière, le PEPFAR a investi plus de 130 millions de dollars dans la lutte en Côte d’Ivoire, c`est-à-dire - soixante-cinq milliards de francs CFA. Ces fonds ont servi à acheter des médicaments et autres intrants pour offrir des services de dépistage et de prise en charge des personnes séropositives, et à appuyer les Ministères représentés ici aujourd`hui, ainsi que plus de 300 ONG internationales et locales, travaillant pour étendre les services liés au VIH à travers le pays. Nous sommes le plus grand donateur dans le domaine de la santé, qui soutient le renforcement du système de santé ainsi que les interventions clés dans les secteurs social, de l`éducation et de la défense.

Je suis fier de souligner ce fait parce que, bien que les Etats-Unis soient confrontés à leurs propres défis économiques, nous restons engagés dans la lutte mondiale contre le VIH/SIDA, non seulement à travers l’aide bilatérale, mais aussi en fournissant 33% du financement total du Fonds Mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme, ce qui fait des Etats-Unis le principal bailleur du monde, y compris la Côte d’Ivoire, dans la lutte contre ces épidémies mortelles.

Cependant, nous ne pouvons pas réaliser cela tous seuls et nous sommes impatients de voir l’engagement politique pour améliorer l’offre de service au niveau de sante primaire, et pour associer la société civile et le secteur privé dans les stratégies conçus pour adresser des questions de la sante.

Vous en saurez davantage sur les résultats impressionnants du PEPFAR, de l’année 2012 dans une minute, mais laissez-moi vous dire ceci:

Au moment où nous espérons en l’avenir en Côte d’Ivoire, nous devons renforcer davantage notre collaboration avec le gouvernement, pour nous assurer du passage continu à l’échelle de la riposte, que les décisions sont basées sur les preuves fournis par une système d’information sanitaire efficace, et que le financement national pour la lutte contre le VIH/SIDA et les soins de santé continue d’accroitre.

Nous voulons également des partenariats actifs avec la société civile et le secteur privé, afin que le fondement national de la réponse soit suffisamment solide pour toucher les personnes les plus vulnérables.

C’est seulement avec un tel engagement que la Cote d’Ivoire pourra atteindre de façon efficace son objectif - une génération sans SIDA.

Je vous remercie.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment