Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2702 du 30/11/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Art et Culture

Festival gastronomique / Choukouya Festi de Bouaké, 1ère édition : Les Nigériens veulent redynamiser l’économie dans le Gbêkê
Publié le vendredi 30 novembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Gastronomie
© Abidjan.net par Serges T
Gastronomie : Festival des grillades d`Abidjan 2012.
Le festival des grillades d`abidjan 2012 s`est tenu le 01 et 02 septembre au palais de la culture.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un festival de viande grillée par les Nigériens, c’est une grande première. Du 30 novembre au 1er décembre 2012, dans la ville cosmopolite de Bouaké ‘’Choukouya Festi de Bouaké’’ entend reunir plus de 2 500 festivaliers par jour. Objectif, faire la part belle au riche patrimoine gastronomique et culturel de la Côte d’Ivoire, notamment la ville de Bouaké. Pourquoi le choix de la ville cosmopolite ? Sa situation géographique et sa diversité culturelle répondent au besoin de proximité. Selon les organisateurs, Bouaké ‘’ est un bon pôle reliant le Centre de la Côte d’Ivoire au Nord et l’Ouest du pays, donc proximité avec les populations du Centre, du Nord et de la Région des Lacs’’. Deux (2) jours durant, ‘’Choukouya Festi de Bouaké’’ va présenter plusieurs couleurs, à savoir des expositions de stands gastronomiques et d’œuvres artistiques-culturelles, un espace maquis, un concours gastronomique et de danses traditionnelles, des concerts... Au delà de l’aspect festif, les organisateurs prévoient ‘’la réhabilitation’’ et des dons de médicaments à un centre de santé communautaire de la ville. ’’Choukouya Festi de Bouaké’’ compte sur les opérateurs économiques (restaurateurs) et toute la population de la région du Gbêkê pour redonner une dynamique économique à leur bien commun, la ville de Bouaké qui, selon eux, est une zone qui a beaucoup souffert.
Ben T.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment