Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2703 du 1/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Société

Adjamé SICOGI / Construction d’une Eglise - Les riverains s’opposent aux travaux
Publié le samedi 1 decembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan




 Vos outils




Les habitants d’Adjamé SICOGI Palmeraie s’opposent à la construction d’une Eglise sur un terrain qu’ils disent être un espace vert. Hier vendredi 30 novembre 2012, une rixe a été évitée in- extremis entre les riverains de cette cité et des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), venus accompagner les chrétiens pour le nettoyage de l’espace. Boglin Pacôme, porte-parole des habitants dudit quartier a animé une conférence de presse. « C’est un espace vert qui sert d’aire de jeu à nos enfants. Ce terrain nous permet aussi d’organiser des cérémonies comme les funérailles », a-t-il déclaré. Boglin Pacôme soutient leur opposition à la construction d’un bâtiment sur cet espace à cause des dangers, dira-t-il, que cela pourrait faire courir aux riverains. « Si cette Eglise est construite, nous serons exposés aux inondations et à toutes sortes de sinistres. En un mot, c’est notre vie qui sera en danger », a-t-il averti. Ce litige a démarré en 2006. Et, à entendre le porte-parole des habitants, des démarches, depuis cette date, ont été entreprises auprès des autorités compétentes pour un règlement définitif du problème. « Nous avons mené des actions qui pour l’heure, sont restées sans suite. C’est dans l’attente du dénouement de cette affaire que nous avons été surpris ce matin (Ndlr, hier matin) par des éléments des forces de l’ordre venus nettoyer par la force l’espace et y apposer des bornes », s’est-il offusqué. Avant d’appeler les autorités à s’auto-saisir de cette situation. « Il faut que les autorités réagissent parce qu’il s’agit de la vie des populations qu’on veut mettre en danger », a lancé Boglin Pacôme. Ce litige porte sur un espace de 3112m2.

R. Dibi

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment