Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Notre Voie N° 4283 du 1/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

Rencontre à Paris (France) jeudi dernier - Le Fpi et les mouvements patriotiques de la diaspora se concertent
Publié le samedi 1 decembre 2012  |  Notre Voie


Partits
© Reuters par DR
Partits politiques : Le Secrétaire général du Front populaire ivoirien de Gbagbo (FPI), Sylvain Miaka Ouretto
Le Secrétaire général du Front populaire ivoirien de Gbagbo (FPI), Sylvain Miaka Ouretto assiste à une interview accordée à Reuters à Abidjan Octobre 26, 2011.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

1-Le jeudi 29 novembre 2012, le président du Front Populaire Ivoirien (Fpi), Monsieur Miaka Ouretto, conduisant une délégation comprenant le vice-président Michel Amani N’Guessan, les Secrétaires généraux adjoints, Brunot Gnaoulé Oupoh, Faustin Dedi Seri et Bamba Masseny et les Secrétaires nationaux, Seri Gouagnon, Jean-Gervais Tchéidé et Nicolas N’Guessan Lavri, a tenu une séance de travail avec les mouvements patriotiques en Europe à l`hôtel
Pavillon ltalie, sis 1/3, rue Elisée Reclus, 94270 Kremlin Bicêtre.
Il est à noter que cette rencontre s`est tenue en présence de la représentation UNG France qui est venue apporter son soutien au Fpi.
2-L`ordre du jour de cette séance de travail a porté sur deux points:
A. Echanges d`Informations et analyse de la situation politique;
B. Lecture et adoption du communiqué final.
3-Cette séance de travail s`est déroulée dans un climat de fraternité et de convivialité favorisant un travail constructif, à la mesure de la responsabilité qui incombe à toutes les parties en présence,
4-Au titre des échanges d`informations, le Fpi a révélé l`objectif de la mission qu`il effectue en Europe, Il s`agit d`une offensive diplomatique dont l`objectif est de repositionner le Fpi à l`international afin de donner une meilleure lisibilité à sa lutte aujourd`hui en Côte d`Ivoire.
L`analyse de la situation a consisté en un regard croisé sur la crise. Les deux parties évoquant la situation sociopolitique en Côte d`ivoire, ont stigmatisé le fait que depuis le 11 avril 2011, la Côte d`Ivoire est rentrée dans un régime de terreur, avec l`onction et la participation de la communauté dite internationale; régime qui a généré viols, expropriations, vols, racket systématique, arrestations arbitraires, assassinats en toute impunité des militants du Front Populaire Ivoirien et de tout ce qui de près ou de loin porte le titre de démocrates, l`exil forcé de nombreux Ivoiriens pour délit d`opinion; exactions et déni des droits et libertés pour tous ceux restés au pays;
5- Les deux parties se sont indignées face à la justice des vainqueurs instaurée en Côte d`Ivoire et qui a vu le Président Laurent Gbagbo emprisonné à Korhogo dans le nord du pays puis transféré à La Haye au Pays Bas.
6-Au titre de la nécessité de l`unité d`actions, les deux parties, tout en saluant le combat inlassable mené de chaque côté pour faire cesser ce régime de terreur et son corollaire de justice à deux vitesses, ont convenu d`unir leurs forces dans une dynamique unitaire pour faire triompher l`idéal démocratique en Côte d`Ivoire.
7-Les deux parties, reconnaissant la nécessité d`une synergie d`actions, décident de mettre en place une plateforme collaborative pour atteindre les objectifs communs identifiés.
9-Le Front Populaire Ivoirien tient à saluer tous les mouvements de lutte et de résistance qui ont su capter la volonté des autres africains de conjuguer ensemble les efforts pour que l`émancipation des peuples d`Afrique soit accomplie.
9-Les mouvements patriotiques ont, de leur côté, remercié le Fpi pour sa grande capacité de leadership et son initiative louable de fédérer les organisations de résistance, en demeurant l`épine dorsale de la conquête permanente des droits et libertés démocratiques en Côte d`ivoire et en Afrique.
10-Les mouvements patriotiques félicitent le Front Populaire Ivoirien qui est et demeure la seule alternative politique crédible pour conduire le peuple ivoirien vers des lendemains meilleurs, dans une Nation africaine libre, démocratique et prospère.

Fait à Paris,
le 29 novembre 2012

Ont signé le présent
communiqué,

Pour le FPI (Amani N’Guessan)
Pour l`Association des femmes patriotes ivoiriennes de France (Topo Léontine)
Pour le CFIA-CI (Mireille Saki)
Pour le COJEP (Zap Krasso)
Pour le CPAD France (Koné Issa dit Sankara)
Pour la PSP (Désiré Bibi)
Pour 3 000 femmes
(Corine Gauthé)
Pour le Mouvement le grand Guibéroua ( Zougbo Mathias)
Pour le Cri panafricain
(Abel Naki)
Pour le Cri panafricain (Echiman)
Pour le mouvement des femmes Ivoiriennes de l’Etranger (Koudou Vabé. M)
Pour le Mouvement des Femmes Halte au génocide
(Fatou Mahine)
Pour Odwé Odwé ( Sèèd Zehe)
Pour Free Gbagbo
(Ahika Achille)



Articles associés

Le Patriote
Miaka Oureto en Europe - Comment le FPI tente de salir Ouattara
 

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment