Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3909 du 1/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Fin de la visite d’Etat à l’EST Alassane Ouattara hier à Bondoukou : “J’ai de grandes ambitions pour le Zanzan”
Publié le samedi 1 decembre 2012  |  Le Patriote


Visite
© Ministères par Aristide
Visite d`Etat dans le Zanzan: Alassane Ouattara a rencontré les chefs religieux de Bondoukou / Le Président et les pasteurs évangélistes
Mardi 27 novembre 2012. Bondoukou. En visite d`Etat dans le Zanzan, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara a échangé avec les pasteurs évangélistes


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le meeting de clôture de la visite d’Etat du président de la République dans la capitale du district de du Zanzan était très attendu par les populations dans toutes leurs diversités et composantes. Et il a tenu toutes ses promesses. Tôt le matin, les populations venues de tout le district du Zanzan ont pris d’assaut le stade Ali Timité de la ville pour échanger et communier avec l’hôte de marque. Les grandes artères de la ville bondée de monde, l’ambiance était carnavalesque hier à Bondoukou. Les têtes couronnées, les hommes et femmes, les enfants et les vieux n’ont pas boudé leur plaisir de voir pour certains, de toucher pour d’autres le président de la République et surtout de lui expliquer leur quotidien et leur réalités dans le Zanzan. En effet, selon le maire Kouakou Dapa et le vice-président de la l’Assemblée nationale, Touré Souleymane, la vie dans le Zanzan est loin d’un jeu de plaisir. Tant la région a pris un grand retard sur les autres du pays en matière de développement rural. «Le département de Bondoukou est resté longtemps en marge des grands programmes d’investissements comme l’atteste une étude de l’Organisation pour la Coopération économique datant de 2002. En effet, de 1994 à 1998, notre département a bénéficié seulement de 414 400 FCFA par KM2 d’investissement, alors que la moyenne nationale par département se situait autour de 945 000 FCFA par KM2 », a rappelé le député pour montrer le tableau sombre que présente le Zanzan en matière de développement. Education, santé, infrastructures routières, agriculture, électrification rurale, eau potable, décentralisation, il a égrené le chapelet des difficultés qui minent le quotidien des populations et le maintien dans les profondeurs abyssales de la misère et de la pauvreté. En réponse, le président de la République qui n’est pas étranger à la situation pour avoir mené une étude sérieuse de la situation et surtout pour avoir visité la zone durant la campagne présidentielle, a promis tenir tous les engagements pris vis-à-vis de cette région pour sortir les populations du sous-développement. «J’ai de grandes ambitions pour la Zanzan. Nous avons l’intention d’investir 178 milliards de FCFA dans le département de Bondoukou et 450 milliards pour tout le district du Zanzan. Dans les années qui viennent, les problèmes d’électricité et d’eau potable seront totalement réglés. Je suis conscient que le taux de pauvreté est plus élevé dans cette partie de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, nous allons développer de grands projets pour améliorer la situation», a-t-il promis. Avant d’appeler les populations à la réconciliation nationale et à la paix pour favoriser l’aboutissement des investissements lourds au profit du peuple du Zanzan. «Il faut qu’on accepte les diversités pour être rassemblés et unis autour du développement. Car pour moi, les engagements sont sacrés. Je veux accomplir ma mission de transformer la Côte d’Ivoire et d’apporter le changement aux Ivoiriens», a-t-il conclu.

Lacina Ouattara, Envoyé spécial

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment