Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 955 du 1/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Un an après son transfèrement à La Haye - Laurent Gbagbo a fêté son “incroyable’’ anniversaire, hier - Son sort scellé le 5 décembre ?
Publié le samedi 1 decembre 2012  |  Le Mandat


La
© AFP
La Haye : Laurent Gbagbo comparaît en direct a la CPI
Lundi 5 décembre 2011. La Haye, CPI (Pays-Bas)


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Depuis hier, cela fait un an que l’ancien Président Laurent Gbagbo est incarcéré à la prison de Scheveningen à la Haye. Au moment où ses Avocats essayent de « brouiller » son audience de comparution, lui, il se la coule douce…

30 novembre 2011 – 30 novembre 2012. C’est l’an 1 de l’ex-Président ivoirien Laurent Gbagbo, à la Haye. Après son transfèrement par la Cour pénale internationale (CPI) à la prison de Scheveningen, depuis sa résidence surveillée de Korhogo. Du fait qu’il ait commis des « crimes contre l’humanité » pendant la période post-électorale, dans son entêtement à reconnaître sa défaite face au candidat Alassane Ouattara, au second tour des élections présidentielles de 2010. Si la cour n’a toujours pas déterminé si le refondateur en chef sera jugé ou pas par cette juridiction internationale, l’homme apprécierait nettement mieux ses conditions de détention à la Haye que lorsqu’il était à Korhogo. Où, selon lui, il n’avait pas « accès » au soleil. Mais, les informations en notre possession, font état de ce que Laurent Gbagbo, qui soufflait sa première bougie, hier, vendredi 30 novembre, dans sa « nouvelle demeure », pète la pleine forme. « Il fait du sport, il lit beaucoup, et suit l’actualité politique et sportive là où il se trouve en ce moment. Ce qui n’était pas le cas, lorsqu’il était aux mains du Cdt Fofié Kouakou », nous indique-t-on. Même si l’on n’ignore pas qu’il souffre d'arthrose et de quelques problèmes articulaires, mais il est en parfaite santé intellectuelle au dire de ses visiteurs.
ses Avocats le compliquent
Alors que l'audience de confirmation des charges était prévue, il y a trois mois, elle a été reportée au dernier moment. Puisque, ses avocats ont saisi la cour, estimant que le stress post-traumatique subi par leur client, Laurent Gbagbo, lors de sa détention à Korhogo le rendait médicalement inapte à assister aux procédures. Ce que les juges de la CPI ont, récemment, botté en touche. En concluant qu’« il est en assez bonne santé pour assister à des audiences, moyennant peut être quelques aménagements pour en raccourcir la durée ». Une situation qui ne fait qu’empirer la situation du mentor du Front populaire ivoirien (FPI). Car, ces défenseurs entendent bien faire appel. Et, s'ils y sont autorisés, à en croire une source judiciaire, cela pourrait encore ajournée ladite audience de confirmation des charges à lui reprocher. Au moment où une source généralement bien introduite (SGBI) annonce que Laurent Gbagbo sera fixé sur son sort le 5 décembre prochain ? La Chambre préliminaire de la (CPI) a levé les scellés sur un mandat d’arrêt émis à l’encontre de Simone Gbagbo le jeudi 22 novembre dernier, « en raison de sa responsabilité individuelle présumée dans des crimes contre l’humanité perpétrée lors des violences post-électorale de 2010-2011 ». Va-t-elle célébrer la fête de noël avec son époux en décembre 2012? Le temps nous le dira…
F.B.I

Les doléances des populations du Gontougo
Prenant la parole au nom des populations, le député et vice président de l’Assemblée Nationale, Dr Touré Souleymane, a égrené une série de doléances. La densité des classes et le taux de scolarisation restent parmi les plus faibles du pays. En effet, pour une superficie de 100 Km2, le département ne dispose que de 4 classes au cycle primaire, et de moins d’une classe au secondaire, contre respectivement 7 et 15 au niveau national. Pour combler ce déficit, les populations ont construit 5 collèges qui sont fonctionnels, mais restent inachevés, à savoir les collèges de Pinda-Boroko, Sapli-Sepingo, Yezimala, Laoudi-Ba et Taoudi. Au titre de la santé, il souhaite le relèvement du plateau technique du Centre hospitalier régional (CHR) de Bondoukou. Parlant des infrastructures routières, le porte-parole des populations a sollicité le bitumage des axes Bondoukou-Soko-frontière du Ghana et de la route Gouméré-Tabagne-Sandégué et la réalisation d’au moins 20 km de route dans la ville de Bondoukou. Evoquant les ressources naturelles du département, les populations ont souhaité la suspension de l’exploitation du manganèse pour permettre à l’Etat de renégocier de nouvelles conditions plus profitables à la région et au pays, incluant l’installation d’une unité de transformation à Bondoukou. Poursuivant ses propos, Dr Touré a émis le vœu de voir le Président de la République créer 5 nouveaux départements et de nouvelles sous-préfectures et communes. Il s’agit des départements de Sorobango, Dapli-Sepingo, Taoudi, Tabagne et Gouméré. Quant au maire de la ville, Félix Kouakou Dapa, il a dit au Chef de l’Etat que « ses parents de Bondoukou voudraient le rassurer dans son combat de la reconstruction de la Côte d’Ivoire. « Le Zanzan dans son ensemble tient à sa paix et entend vous donner les moyens idoines de contrôle(…) c’est pourquoi, le Zanzan ne servira jamais de base-arrière pour la destruction de la Côte d’Ivoire », a-t-il rassuré. A son tour, il a souhaité l’équipement du foyer polyvalent de plus de 600 places, la réhabilitation et l’équipement de la maison des jeunes.

PN

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment