Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Patriote N° 3911 du 4/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Suspension de la grève de la CNEC : Les cours ont repris, hier
Publié le mardi 4 decembre 2012  |  Le Patriote




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les amphithéâtres des différentes universités du pays ont renoué hier avec leurs animations habituelles. En effet, le mot d’ordre de grève de la CNEC (Coordination nationale des enseignants et chercheurs de Côte d’Ivoire) a été suspendu pour une période d’un mois pour ‘‘donner la chance aux discussions en cours d’aboutir’’. Les étudiants qui avaient hâte de retrouver les universités ne cachent pas leur joie. Koffi Oussou au département d’Espagnol, à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, salue la suspension de la grève. «On a passé un bon moment sans aller à l’école, on reprend les cours et les professeurs déclenchent un grève. C’est inquiétant pour nous autres apprenants», regrette t-il. L’étudiant en espagnol souhaite que les autorités et les professeurs trouvent un terrain d’entente pour le bonheur des étudiants. Doh Stéphane Arthur est lui en licence 2 de Géographie de la même université. Il affirme avoir bénéficié de tous les cours programmés. Soulignant cependant que certains professeurs en dépit de la suspension de la grève ne sont pas venus au travail dans certaines unités. «La majorité des professeurs a repris le travail. seuls quelques uns observent encore la grève», soutient l’étudiant. Mais cette assertion est battue en brèche par la Cnec. Pour Djé Bi, responsable de la communication de la Cnec, les raisons de ces absences sont à chercher ailleurs. «La grève est suspendue. Moi-même j’ai dispensé les cours. Ceux qui ne sont pas venus, ce n’est pas à cause de la grève. C’est pour d’autres raisons», précise t-il. A l’université Nangui Abrogoua, les étudiants rencontrés avancent avoir eu cours. «Nous n’avons pas connu de grève ici. les cours n’ont jamais été interrompus donc on ne peut pas parler de reprise», fait savoir Guidi Palerme, en 2ème année de sciences fondamentales appliquées.
Zana Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment