Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article



 Titrologie



Le Temps N° 2769 du 4/12/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Région

Akoupé / Tournée politique du Rpp : La direction du parti aux côtés des militants de Bacon
Publié le mardi 4 decembre 2012  |  Le Temps




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Les militants du Rassemblement pour la paix de Bacon dans le département d’Akoupé ont reçu, le samedi 1er décembre 2012, une forte délégation du parti conduite par Kané Soumaïla, président de la Conférence des présidents de coordination. Il était accompagné du Dr Assamoi Claude, secrétaire national chargé de la formation et des élections au Rpp, ainsi que d’illustres cadres du parti. Par cette visite, les responsables du Rpp témoignaient leur solidarité et leur compassion aux militants d’Akoupé en général et ceux du village de Bacon en particulier qui ont subi, dans la douleur, les affres de la guerre. Une occasion pour chacun d’essuyer ses larmes et surmonter les difficultés, afin d’essuyer les larmes et panser les plaies, pour se remettre en ordre de bataille, après les terribles épreuves qu’ils ont vécues et continuent de vivre, depuis l’installation de Ouattara au pouvoir. Le président Kané et ses collaborateurs entendaient aussi rendre un hommage posthume au colonel Monnet Yao, grand militant du Rpp, ami d’enfance de Fologo, tombé les armes à la main, le 15 octobre 2012. Le défunt fut responsable de la commission sécurité, lors du premier congrès des 3 et 4 septembre 2009 à Yamoussoukro. Il s’agissait non seulement de compatir à la douleur de la famille éplorée, mais surtout d’exprimer le soutien du président Fologo en ce samedi 1er décembre, date de l’inhumation du défunt. En présence de délégations Rpp venues de Yakassé Attobrou et d’Afféry. Après l’inhumation, une séance d’échanges à réuni les responsables et les militants présents. Le président Kané Soumaïla a demandé aux militants de tuer en eux la peur en dépit des menaces et de la persécution dont ils sont l’objet de la part des hommes en armes du régime. «Il faut sortir de la peur pour continuer le lutte pour la démocratie et l’édification de la Nation», a lancé le président Kane qui a, par ailleurs, annoncé une série de giga-meetings à compter de janvier 2013, pour interpeller le régime sur la libération des détenus politiques et le retour des exilés.
K.K.M

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment